Boeing relève ses prévisions pour la Chine


La Chine aura besoin de 7.240 avions commerciaux sur les vingt années à venir, selon des prévisions de Boeing en nette hausse, qui anticipent une explosion du trafic aérien grâce à l'essor de la classe moyenne et l'expansion internationale des compagnies locales.


Selon Boeing, la demande chinoise d'avions cargo devrait s'envoler d'ici 2036, avec 180 nouveaux avions de fret © Boeing
Selon Boeing, la demande chinoise d'avions cargo devrait s'envoler d'ici 2036, avec 180 nouveaux avions de fret © Boeing
Boeing a relevé ses prévisions pour la Chine. Tous constructeurs confondus, ces nouveaux appareils représenteront une valeur marchande cumulée de presque 1.100 milliards de dollars sur la période 2017-2036, a précisé l'avionneur américain en dévoilant ses prévisions annuelles mercredi 6 septembre à Pékin. Près de 20 % des commandes d'avions mondiales viendront de compagnies chinoises, a-t-il estimé.
"Une croissance économique continue en Chine, de vigoureux investissements dans les infrastructures et le gonflement de la classe moyenne expliquent ces perspectives robustes de long terme", a commenté Randy Tinseth, vice-président de Boeing.
En dépit du ralentissement de la deuxième économie mondiale, le groupe américain a nettement relevé ses anticipations : l'an dernier, il ne tablait que sur 6.810 nouveaux avions livrés à la Chine sur les deux décennies à venir.
Seuls 31 % des appareils livrés serviront à remplacer de vieux avions, tandis que 69 % viendront gonfler la flotte du pays, qui s’élèvera au total à 8.150 appareils en 2036 (contre 3.190 l'an dernier), ajoute l'avionneur.
Un paysage concurrentiel effervescent, où prospèrent les compagnies low-cost fraîchement créées, contribue à dynamiser le marché chinois. Tout comme l'essor d'un segment de population prospère et avide de voyages : selon Boeing, la classe moyenne chinoise devrait doubler en dix ans pour atteindre 600 millions de personnes en 2026.
Or, si les monocouloirs destinés aux vols régionaux resteront le cœur de la demande aéronautique du pays (75 % des commandes), Boeing prédit un décollage des achats d'avions de grande capacité, sur fond d'expansion du tourisme chinois vers des destinations plus lointaines.
Mais les achats de gros porteurs seront surtout alimentés par les besoins du fret aérien, dopé par l'explosion du commerce en ligne dans le pays : selon Boeing, la demande chinoise d'avions cargo devrait s'envoler d'ici 2036, avec 180 nouveaux avions de fret, auxquels s'ajouteraient 440 appareils reconvertis.
L'avionneur américain et son concurrent européen Airbus se partagent quasiment à parts égales le marché aéronautique chinois. Contrairement à Airbus, Boeing ne dispose pas encore d'usine en Chine, mais il s'apprête à y ouvrir l'an prochain un centre de finition pour ses populaires moyen-courriers B737. Le site, situé à Zhoushan, sera doté d'une capacité de cent appareils par an, a indiqué Randy Tinseth.

AFP

Jeudi 7 Septembre 2017



Lu 421 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy