Boeing suspend à nouveau les livraisons du 787 Dreamliner


Les déconvenues s’enchaînent pour Boeing. Au lendemain de l’annonce d’une amende de 17 millions de dollars infligée par la Federal Aviation Administration pour des problèmes de production sur les 737 Max et 737 NG, l’avionneur américain a dû interrompre les livraisons de son 787 Dreamliner.


© Boeing
© Boeing
Boeing a de nouveau interrompu les livraisons de son long-courrier 787 Dreamliner le temps de transmettre au régulateur de l'aviation aux États-Unis, la Federal Aviation Administration (FAA), des informations complémentaires à la suite de problèmes de production. Des défauts de fabrication découverts sur cet appareil l'été 2020 avaient déjà poussé l'avionneur américain à en suspendre les livraisons entre novembre et mars dernier. "Boeing doit encore montrer que la méthode d'inspection proposée respectera les normes de sécurité de la FAA", a indiqué le régulateur en soulignant "attendre des informations complémentaires".

"Dans la mesure où la FAA n'a pas donné son feu vert à la solution proposée de Boeing, [l'entreprise] a choisi de suspendre temporairement les livraisons aux clients", a ajouté le régulateur, confirmant ainsi des informations du Wall Street Journal. Boeing avait auparavant indiqué être en train de "travailler pour fournir à la FAA des informations complémentaires concernant l'analyse et la documentation associées au travail de vérification sur les 787 non livrés". Le constructeur avait précisé qu'"il n'y [avait] aucun effet sur [la] flotte en service".

"Problèmes persistants"

Boeing avait révélé en septembre 2020 avoir découvert plusieurs vices de fabrication sur le 787, sur le raccord d'une portion du fuselage puis sur le stabilisateur horizontal. L'avionneur avait alors indiqué avoir lancé une inspection de tous ses appareils en production. De son côté, la FAA avait indiqué en mars 2021 son intention d'examiner elle-même certains des 787 Dreamliner de Boeing avant leur livraison aux clients, une tâche normalement dévolue à des employés de Boeing.

Cette nouvelle survient au lendemain de l'annonce d'une amende de 17 millions de dollars infligée par la FAA à Boeing, en raison de problèmes de production sur les 737 Max et les 737 NG entre 2015 et 2019, quelques mois seulement après une autre amende de 6,6 millions de dollars en février 2021 pour divers manquements à la sécurité.

Le fabricant américain d'avions a par ailleurs fait face à des problèmes électriques dans les cockpits de certains 737 Max, qui a conduit début avril à l'immobilisation temporaire d'une centaine d'exemplaires déjà livrés. Le 737 Max avait été autorisé à voler de nouveau fin 2020 par les autorités américaines après avoir été cloué au sol pendant vingt mois après deux accidents mortels. La FAA, décriée pour son inaction durant la crise ayant suivi ces deux crashs, a depuis renforcé sa supervision.

Deux parlementaires américains, le président de la commission en charge des Transports de la Chambre des représentants, Peter DeFazio, et le président de la sous-commission en charge de l'Aviation, Rick Larsen, ont indiqué, mi-mai, avoir demandé à Boeing et à la FAA des réponses et documents sur les "problèmes persistants" de fabrication rencontrés par les 787 et les 737 Max.

AFP

Lundi 31 Mai 2021



Lu 656 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal