Bombardier réduit sa perte, la famille poussée vers la sortie


Bombardier, toujours dans le rouge au premier trimestre, a tourné la page de la famille dans des fonctions exécutives et a maintenu ses prévisions sur l'exercice 2017.


le programme CS300 a plombé les comptes du constructeur ces dernières années © Bombardier
le programme CS300 a plombé les comptes du constructeur ces dernières années © Bombardier
Bombardier a annoncé que Pierre Beaudoin allait garder la présidence du conseil d'administration, mais sans aucune fonctions exécutives.
Il avait été pressé par cinq grands investisseurs institutionnels de quitter le conseil d'administration, après le tollé provoqué par la décision d'augmenter de 50 % l'enveloppe des rémunérations des principaux dirigeants. La famille fondatrice du groupe canadien garde la majorité des droits de vote.
Le manufacturier a dégagé au premier trimestre une perte de 31 millions de dollars américains, soit nettement moins que les 138 millions essuyés entre janvier et mars 2016. Le chiffre d'affaires a baissé de 9 % à 3,6 milliards de dollars. Le résultat courant est resté stable à 128 millions de dollars, contre 130 millions au premier trimestre l'an dernier.

Hausse des ventes transport

Pour la division avions d'affaires, le chiffre d'affaires a chuté de 23 % à un milliard de dollars, avec 29 appareils livrés (contre 31) et une légère contraction du carnet de commandes à 15,2 milliards. Le résultat courant a reculé de 11 % à 77 millions USD.
La division avions commerciaux a enregistré une baisse de 12 % du chiffre d'affaires à 540 millions USD et le carnet de commandes s'est contracté de 4 % à 432 millions. Le résultat courant est négatif de 56 millions, 10 millions de moins sur un an. Bombardier n'a pas annoncé de nouvelles commandes pour ses CS100 ou CS300, dont le développement industriel est à l'origine des déboires du groupe en raison des retards et des renchérissements du programme, et a livré 10 de ces appareils sur le trimestre.
Pour la branche transport, les ventes ont augmenté de 2 % à 1,9 milliard USD avec des commandes signées de 2,2 mds sur le trimestre portant le volume à 30,9 milliards (+ 3 %). Le résultat courant, en hausse de 33 %, a été de 153 millions.
Bombardier a confirmé ses prévisions pour l’exercice, avec un résultat courant hors éléments exceptionnels "entre 530 millions et 630 millions USD". Le chiffre d'affaires devrait progresser "de quelques points de pourcentage, compte non tenu de l’incidence des taux de change", a indiqué le groupe canadien.

AFP

Lundi 15 Mai 2017



Lu 343 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse