Bombardier reste dans le rouge après des ventes moribondes


Les résultats du constructeur aéronautique et de matériels ferroviaires Bombardier sont restés dans le rouge au deuxième trimestre avec un recul des ventes et surtout des commandes d'avions.


Bombardier a confirmé ses prévisions pour l’exercice © Bombardier
Bombardier a confirmé ses prévisions pour l’exercice © Bombardier
Le groupe canadien Bombardier a annoncé une perte de 296 millions de dollars américains au deuxième trimestre, réduite par rapport à la perte de 490 millions entre avril et juin l'an dernier. Ramenée à une action, la perte est de 13 cents sur le trimestre. Hors exceptionnels, le groupe a réalisé un bénéfice ajusté par action de 2 cents, soit mieux que les prévisions des analystes qui tablaient en moyenne sur une perte d'un cent sur les trois mois.
Le chiffre d'affaires a baissé de 5 %, à 4,1 milliards de dollars, et le résultat courant avant impôt et frais financiers est négatif de 123 millions, à comparer avec un déficit courant de 251 millions sur le même trimestre l'an dernier.

Des milliers de licenciements

Bombardier n'a toujours pas engrangé de nouvelles commandes pour ses avions CS100 et CS300 depuis le début de l'année et son programme continue de peser sur les résultats. Les retards et le renchérissement du programme ont plombé les comptes du constructeur ces quatre dernières années avec à la clé des milliers de licenciements.
Depuis la mise en service commerciale du CS100 il y a un an par la compagnie Swiss, puis en fin d'année dernière du CS300 par Air Baltic, ce sont seize appareils de la CSeries qui sont en service commercial, dont six livrés au cours du deuxième trimestre.
Le chiffre d'affaires de cette division avions commerciaux a reculé de 16 %, à 640 millions de dollars, et le résultat courant est négatif de 87 millions, "reflétant l'accélération des cadences de production des avions CSeries", a estimé Bombardier.

"Petite progression des ventes dans la branche transport"


Pour la division avions d'affaires, l'activité s'est ralentie avec une baisse de 6 % du chiffre d'affaires, à 1,4 milliard de dollars. Le constructeur a livré trente-six appareils au deuxième trimestre, soit six de moins que sur la même période l'an dernier et le carnet de commandes s'est contracté de 5 %, à 14,7 milliards. Le résultat courant a chuté de 55 %, à 95 millions pour cette division.
La branche transport (matériels ferroviaires) a enregistré une petite progression de ses ventes à près de 2 milliards de dollars (+ 1 %) avec des commandes signées de 2,7 milliards sur le trimestre portant le volume du carnet de commandes à 32,7 milliards (+ 9 %). Le résultat courant est négatif de 52 millions de dollars en raison des coûts de restructuration. Hors exceptionnels, ce résultat courant a augmenté de 30 %, à 161 millions.
Bombardier a confirmé ses prévisions pour l’exercice, avec un chiffre d'affaires en hausse de "quelques points de pourcentages" et un résultat courant hors éléments exceptionnels "entre 580 et 630 millions de dollars", a indiqué son PDG, Alain Bellemare. À la Bourse de Toronto vendredi 28 juillet, l'action Bombardier gagnait 3,7 % à 2,50 dollars canadiens.

AFP

Mercredi 9 Août 2017



Lu 625 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 13 Décembre 2017 - 10:51 La France se positionne sur la Route de la Soie

Lundi 11 Décembre 2017 - 14:23 Vers l'avènement du wagon "intelligent"


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse