Bourbon perçoit les signes d'une reprise


Bourbon a vu son chiffre d'affaires chuter de 25,2 % au troisième trimestre, toujours pénalisé par la faiblesse du pétrole, mais il a dit percevoir les signes d'une reprise d'activité grâce à un possible rééquilibrage du marché en 2017.


La flotte de Bourbon comptait 514 navires à la fin du troisième trimestre contre 507 un an plus tôt © Bourbon
La flotte de Bourbon comptait 514 navires à la fin du troisième trimestre contre 507 un an plus tôt © Bourbon
Entre juillet et septembre, Bourbon a réalisé un chiffre d'affaires de 239,7 millions d'euros. Le chiffre d'affaires ajusté, qui fait référence pour le groupe et exclut la consolidation de sociétés contrôlées conjointement par mise en équivalence, s'est replié de 24,7 % à 259,1 millions d'euros. L'activité a souffert de la baisse de 15 % des tarifs journaliers moyens et du recul de 14 points à 59,7 % du taux d'utilisation moyen des navires, indicateur-clé de performance.
Comme les autres entreprises parapétrolières, Bourbon subit de plein fouet la pression des compagnies pétrolières, ses principaux clients, elles-mêmes obligées de tailler dans leurs dépenses face à l'effondrement des cours du brut dans un contexte d'offre excédentaire. Mais "les anticipations d'un possible rééquilibrage entre l'offre et la demande de pétrole en 2017 du fait de la forte baisse des investissements des compagnies pétrolières ainsi que les accords recherchés entre pays producteurs pourraient marquer le début d'une reprise de l'activité", a commenté le PDG du groupe, Jacques de Chateauvieux.
Déjà, l'activité de services maritimes à l'offshore pétrolier a touché un point bas sur la seconde partie de l'année 2016, a estimé le groupe. "Les clients vont accroître les opérations de maintenance des installations et commencent à travailler sur des projets d'extension de champs existants". Toutefois, "les signes d'une nouvelle croissance d'activité" feront sentir leurs effets avec "un décalage dans le temps", a-t-il détaillé.
Au premier semestre 2017, "l'impact sera très limité sur nos segments de navires de services à l'Offshore profond et continental, les activités de forage demeureront à un niveau très faible ; en revanche, cet impact sera très probablement plus visible sur nos activités Crew boats (transport de personnel, NDLR) et Subsea/support de maintenance dès le début de l'année". Dans ce contexte, Bourbon a indiqué qu'il poursuivrait son programme de réduction des coûts, qui passe notamment par le désarmement d'une partie de sa flotte. Celle-ci comptait 514 navires à la fin du troisième trimestre contre 507 un an plus tôt.

AFP

Jeudi 3 Novembre 2016



Lu 303 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 12 Décembre 2017 - 14:53 L’Union des ports de France fête ses 100 ans


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse