Brittany Ferries : des parlementaires appellent l'État à la rescousse de la compagnie


Plusieurs élus et parlementaires bretons ont appelé le 26 août l'État à "sauver" la compagnie maritime Brittany Ferries, qui emploie entre 2.400 et 3.100 salariés, dont l'avenir est selon eux menacé tant par les conséquences du Covid-19 que par le Brexit.


La quatorzaine britannique a poussé la compagnie a désarmer plusieurs navires © Brittany Ferries
La quatorzaine britannique a poussé la compagnie a désarmer plusieurs navires © Brittany Ferries
"Au mois de juillet, Brittany Ferries a enregistré une baisse de fréquentation de 70 % par rapport à l'an dernier, si bien que la pérennité de l'entreprise est désormais menacée", estime le député du Morbihan Paul Molac.
L'élu breton évoque "un gâchis monumental pour l'avenir" et appelle l'État et l'ensemble des collectivités territoriales à "sauver la Brittany Ferries et l'ensemble des emplois qui s'y rattachent".
Dans un courrier adressé au Premier ministre Jean Castex, plusieurs élus Les Républicains et apparentés estiment de leur côté que la compagnie finistérienne a "les deux genoux à terre", une situation selon eux "catastrophique, après les deux récents séismes que sont Hop ! à Morlaix et Nokia à Lannion".
Près de 40 % des effectifs de la compagnie bénéficient actuellement de mesures de chômage partiel, soit environ 800 personnes.

Une perte de chiffre d'affaires estimée à 250 millions d'euros

"Nous avons eu 200.000 passagers en juillet et août contre 780.000 l'an dernier à la même période, et depuis l'annonce de la quatorzaine britannique, nous avons enregistré 65.000 annulations et reports pour septembre-octobre", a indiqué Jean-Marc Roué, président du groupe, qui estime la perte de chiffre d'affaires à "250 millions d'euros, plus de la moitié des 450 millions d'euros prévus".
En plus des mesures d'urgence prises pour réduire les coûts (navires désarmés jusqu'au printemps, chômage partiel, prêt garanti par l'Etat (PGE), à hauteur de 117 millions d'euros), la compagnie, dont 85 % des passagers sont Britanniques, en appelle à l'État pour affronter les conséquences de la quatorzaine britannique.

Un abattement de charges de 15 M EUR souhaité par l'armateur


"Si on doit faire un deuxième PGE, je ne trouverai pas de financeur privé. Nous voulons un plan de redressement qui se traduirait à la fois par des mesures en interne comme le non remplacement systématique des départs naturels, mais aussi par des mesures prises par l'État, comme un abattement de charges de l'ordre 15 millions d'euros, ce qui est tout à fait compatible avec la réglementation européenne", poursuit Jean-Marc Roué, qui s'attend de surcroît à un "deuxième séisme économique avec le Brexit, au 1er janvier 2021".

AFP

Jeudi 27 Août 2020



Lu 1133 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Septembre 2020 - 17:11 Brève grève des officiers du port de Calais


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal