Brittany Ferries fête un demi-siècle de traversées


Lancée par des agriculteurs bretons lors de l'entrée du Royaume-Uni dans la CEE, la compagnie Brittany Ferries est devenue une actrice incontournable du transport transmanche. Mais elle voit son cinquantième anniversaire, célébré le 2 janvier, assombri par les retombées du Brexit.


© Brittany Ferries
© Brittany Ferries
C'est le 2 janvier 1973, au lendemain de l'adhésion de la Grande-Bretagne à la Communauté économique européenne (CEE), qu'avait navigué le premier navire Brittany Ferries (BF), un roulier baptisé le "Kerisnel".

"Ce navire, on était allé le chercher à Vigo, en Galice. Il était initialement prévu pour transporter des tanks en Israël", se souvient Jacques Coatanéa, 82 ans, ancien chef mécanicien, qui a participé à la première traversée ainsi qu'à celle des 50 ans.

Aménagé pour transporter des camions, le Kerisnel vogue alors entre Roscoff, dans le Finistère et Plymouth, dans le sud-ouest de l'Angleterre, avec une cargaison constituée de choux-fleurs, d'oignons et de cognac.

"Élan de révolte"

Car la compagnie a vu le jour grâce à l'entêtement d'une poignée d'agriculteurs du Finistère Nord qui souhaitaient trouver de nouveaux débouchés sur le marché britannique.

"La compagnie est née d'un élan de révolte de l'agriculture bretonne : l'Europe s'agrandissait, mais les marchés s'éloignaient tout le temps", raconte Jean-Marc Roué, agriculteur et président du conseil de surveillance de BF, en évoquant le combat de l’époque : "désenclaver la Bretagne".

La Sica de Saint-Pol-de-Léon (Finistère), coopérative légumière bretonne, met la main à la poche pour acheter le premier bateau, avec l'aide de ses adhérents, dont certains vont jusqu'à hypothéquer leurs exploitations agricoles pour rassurer les banques.

"Le pavillon breton flottait à l'avant du bateau", se rappelle Joseph Gidouin. Et "dans les Cornouailles, ils étaient contents de nous accueillir. Car eux aussi étaient un peu délaissés par Londres, comme nous par Paris", souligne Jacques Coatanéa.

En 1973, le petit "Kerisnel" ne peut alors transporter que 45 camions et seulement douze passagers. "Il y avait de petites cabines sur le pont. Nous mangions avec les officiers", décrit Anne-Marie Elleouet, 73 ans, qui a emprunté la liaison à cette époque.

Nouveau modèle économique

Mais, très vite, la compagnie acquiert un deuxième navire qui peut embarquer 300 personnes. "Ils se sont aperçus qu'il y avait un marché pour les passagers", signale Jacques Coatanéa.

Cinquante ans après, Brittany Ferries achemine toujours des choux-fleurs (une douzaine de camions le 2 janvier entre Roscoff et Plymouth), mais son modèle économique a radicalement changé.

La petite compagnie est devenue le premier employeur de marins en France. Douze navires assurent des liaisons entre quatre pays européens (France, Royaume-Uni, Irlande et Espagne). Et l'un des plus grands d'entre eux, le "Pont-Aven", sur lequel a eu lieu la traversée anniversaire, peut embarquer plus de 2.400 passagers.

En 2019, dernière année avant la pandémie de Covid-19, Brittany Ferries a ainsi fait voyager 2,4 millions de personnes (1,8 million en 2022), dont 80 % de Britanniques.

Impact du Brexit

La crise sanitaire a cependant bien failli entraîner la faillite de la compagnie, du fait de l'écroulement du trafic. Mais les aides de l'État français et des Régions Bretagne et Normandie lui ont permis d'éviter le dépôt de bilan.

Le Brexit, effectif depuis janvier 2021, risque de peser plus lourdement avec son lot de tracasseries administratives : passeports obligatoires pour voyager, contrôles douaniers, etc. "C'est environ 15 % d'échanges économiques en moins", estime Jean-Marc Roué.

Pour tenter de relancer les échanges culturels, sportifs et linguistiques, la compagnie avait invité les comités de jumelage à sa traversée anniversaire. Mais les invités français n'ont pas été autorisés à mettre le pied à terre à Plymouth, tous n'étant pas pourvus de passeports.

Antoine Agasse

Mercredi 4 Janvier 2023



Lu 1193 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Février 2023 - 11:41 2022 en hausse de plus de 50 % à Tanger Med


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal