Bruxelles accepte les engagements d'Air France-KLM, Alitalia et Delta



Air France-KLM, Alitalia et Delta vont mettre à disposition des créneaux d'atterrissage et de décollage aux aéroports d'Amsterdam, Rome et/ou New York © Air France-KLM
Air France-KLM, Alitalia et Delta vont mettre à disposition des créneaux d'atterrissage et de décollage aux aéroports d'Amsterdam, Rome et/ou New York © Air France-KLM
La Commission européenne a annoncé mardi 12 mai avoir accepté les engagements des compagnies aériennes Air France-KLM, Alitalia et Delta, membres de l'alliance SkyTeam, qu'elle soupçonnait d'entente sur plusieurs lignes transatlantiques. Les engagements des compagnies ont été rendus contraignants par la Commission, afin que "les passagers volant vers New York au départ de Paris, d'Amsterdam ou de Rome continuent de bénéficier de prix concurrentiels et d'un large choix", a souligné la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager.

Enquête ouverte en 2012

La Commission avait ouvert une enquête début 2012, craignant que la coopération entre ces compagnies ne porte atteinte à la concurrence pour l'ensemble des passagers sur les liaisons Amsterdam-New York et Rome-New York, et pour les passagers premium sur la liaison Paris-New York, en violation des règles européennes. La Commission craignait en particulier que la coopération entre les compagnies, entamée en 2009 et qui prévoyait un partage des bénéfices et une gestion conjointe des horaires, des tarifs et des capacités, n'entraîne une hausse des prix et n'empêche l'entrée de nouveaux concurrents sur le marché.
Pour répondre à ces préoccupations, les compagnies ont offert ensemble une série d'engagements pour permettre à leurs concurrents d'entamer ou de développer l'exploitation des liaisons en cause. Ce sont ces engagements que la Commission a décidé mardi 12 mai de rendre contraignants pour une période de dix ans, après avoir consulté les parties intéressées en octobre dernier.
Air France-KLM, Alitalia et Delta vont mettre à disposition des créneaux d'atterrissage et de décollage aux aéroports d'Amsterdam, Rome et/ou New York, et conclure des accords pour que leurs concurrents puissent proposer des billets sur leurs vols sur les trois liaisons. Parmi plusieurs autres mesures, les trois compagnies fourniront aussi un accès à leurs programmes de fidélisation de la clientèle sur les trois liaisons, et autoriseront les passagers des concurrents qui ne disposent pas d'un programme de fidélisation équivalent à gagner et convertir des points sur leurs propres programmes.

Les trois alliances passées au crible

La Commission a estimé que ces engagements "répondent de façon adéquate à ses préoccupations". Un mandataire indépendant veillera à ce qu'ils soient respectés. SkyTeam est l'une des trois alliances mondiales entre des compagnies aériennes. Sous son égide, les compagnies qui en sont membres concluent divers accords de coopération en matière de transport aérien de passagers et de marchandises. "Nous avons à présent achevé notre examen des trois principales alliances de compagnies aériennes dans le monde et nous nous rapprochons encore de l'application de véritables conditions de concurrence équitables dans le domaine de l'aviation", s'est réjouie Margrethe Vestager. La Commission a respectivement rendu contraignants les engagements de l'alliance Oneworld en 2010 et de Star Alliance en 2013.

AFP

Mercredi 13 Mai 2015



Lu 147 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy