Bruxelles demande le remboursement de 8,4 millions perçus par Ryanair à La Rochelle


La Commission européenne a rendu son avis concernant des sommes versées à Ryanair et Jet2, en lien avec leurs activités à la Rochelle entre 2003 et 2010, qui relèvent du régime des aides d’État. L’aéroport de Beauvais, également sous enquête, est épargné.


© Ryanair
© Ryanair
Le 26 juillet, dix ans après l’ouverture de son enquête, la Commission européenne ordonne la récupération de près de 8,5 millions d'euros d'aides d’État versées principalement à Ryanair mais aussi à Jet2, en lien avec leurs activités à l'aéroport de La Rochelle. Bruxelles considère que "plusieurs contrats de services aéroportuaires et contrats de services marketing" conclus par l'aéroport entre 2003 et 2010 avec les deux compagnies aériennes constituent des aides d'État "incompatibles" : ces accords ont conféré "un avantage économique injustifié" à ces sociétés par rapport à leurs concurrents.

"Un exploitant aéroportuaire guidé par la recherche d'un profit n'aurait jamais accepté d'accorder des conditions similaires à ces compagnies, dans les mêmes circonstances", détaille la Commission. La France doit donc récupérer auprès de Ryanair et Jet2 ces aides d'État "illégales", soit respectivement 8,4 millions d'euros et 81.000 euros.

Les autres services réglés par la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) de La Rochelle n’ont pas été retenus comme des aides d’État incompatibles. Ainsi, les avances remboursables et la sous-facturation des services fournis par la CCI à l'aéroport comme les contributions financières et les subventions d'équipement octroyées par les collectivités locales pour contribuer aux actions de promotion sont bien des aides d’État, mais compatibles avec les règles.

Dans son appréciation, la Commission a notamment pris en considération le fait que ces aides s'avéraient "particulièrement nécessaires et proportionnées" pour faciliter le développement économique de l'aéroport de La Rochelle, et "n'entraînaient pas de distorsion significative" pour la concurrence avec les plateformes voisines d'Angoulême, de Rochefort ou de Niort.

Aides d’État compatibles et services conformes à Beauvais

Enfin, la sous-facturation prétendue des services fournis par la CCI à son aéroport de 2006 à 2012, ainsi que la surfacturation prétendue des services fournis par l'établissement rochelais au gestionnaire public de l'aéroport de Rochefort, "ne conféraient pas d'avantage économique" car "elles étaient basées sur un prix de marché", estime Bruxelles qui considère en outre que les subventions octroyées par l'État pour couvrir les missions régaliennes de l'aéroport se rattachaient "à l'exercice d'activités non-économiques" ne relevant pas des aides d'État.

L’aéroport de Beauvais, qui faisait l’objet d’enquêtes comparables également depuis 2012, s’en sort mieux : les aides d’État perçues sont jugées "compatibles" avec les règles alors qu’aucun des contrats de services aéroportuaires conclus entre l'aéroport et une dizaine de compagnies aériennes n’enfreignait la loi européenne.

Caroline Garcia

Mercredi 27 Juillet 2022



Lu 2148 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal