CMA CGM : Rodolphe Saadé refuse d'être le seul à "être taxé sur les superprofits"


L'armateur français CMA CGM ne veut pas être "le seul" à devoir payer davantage d'impôts, pour ne pas être pénalisé face à ses concurrents européens ou asiatiques. Lors d'une audition à l'Assemblée nationale lors d'un débat sur les "superprofits", Rodolphe Saadé, le PDG du troisième transporteur maritime mondial.


"Je n’ai pas de problème à payer l’impôt, mais si je paie l’impôt, que font mes concurrents ?" s'est interrogé Rodolphe Saadé, le PDG du groupe CMA CGM, devant la "mission flash sur les entreprises pétrolières et gazières et celles du secteur du transport maritime qui ont dégagé des profits exceptionnels pendant la crise".
Le transporteur maritime français, tout comme TotalEnergies et d'autres multinationales, a échappé cet été à une taxe spéciale sur les superprofits à laquelle le gouvernement s'opposait.
Mais les montants record de ses bénéfices depuis l'an dernier (17,9 milliards de dollars en 2021, 7,6 md au deuxième trimestre 2022) lui ont valu de figurer, aux côtés d'énergéticiens, dans le débat voulu de nouveau cet automne par l'opposition de gauche sur une taxe sur les "superprofits".

Vers une mondialisation de l'impôt

"Si jamais un impôt devait être mis en place, il devrait être mondial", a estimé Rodolphe Saadé, rappelant que son entreprise avait été la seule du secteur à consentir à des gestes commerciaux ces derniers mois. Il a ainsi souligné la nouvelle baisse de tarifs accordée au 1er août avec une réduction de ses taux de fret de 750 euros par conteneur 40 pieds vers la métropole et les Outre-mer.
En revanche, la société est prête à "payer un montant sur la transition énergétique", a dit son PDG qui a créé récemment un fonds énergie de 1,5 milliard d'euros sur cinq ans pour accélérer la "décarbonation de ses activités".
 

"L'État doit prendre en charge ce sujet"

© AEM
© AEM

Rodolphe Saadé a proposé à la mission de répercuter les baisses de tarifs de CMA CGM sur le consommateur via une "discussion avec les distributeurs et les collectivités locales".
"S’il faut qu’on revoie la manière dont on l’a fait je n’ai aucun problème. Mais l’État doit prendre en charge ce sujet", a-t-il ajouté.
Selon la mission flash, le taux effectif d'imposition de l'armateur était de 2 % en 2021. CMA CGM est comme ses concurrents dans l'Union européenne soumis à la "taxe au tonnage", sur les capacités de la flotte et non sur les bénéfices, et à l'impôt sur les sociétés pour le portuaire et la logistique.

AFP

Vendredi 7 Octobre 2022



Lu 2028 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal