CMAF : "La transition énergétique, un des axes majeurs" pour Guillaume Vidil


Au Comité marseillais des armateurs de France, l'arrivée de Guillaume Vidil à la présidence illustre le retour de la ligne régulière à la tête de la douzaine de compagnies phocéennes. Un mandat dont la transition énergétique va rester un des piliers.


Aux côtés de Guillaume Vidil, son prédécesseur Christian Domini (à gauche) et le président d'Armateurs de France Jean-Emmanuel Sauvée © Vincent Calabrèse
Aux côtés de Guillaume Vidil, son prédécesseur Christian Domini (à gauche) et le président d'Armateurs de France Jean-Emmanuel Sauvée © Vincent Calabrèse
Scrubbers, électrification des quais, GNL, propulsion vélique, prise en compte de la pollution atmosphérique… les investissements réalisés par le port de Marseille-Fos et ceux des compagnies maritimes constituent autant de "marqueurs forts", selon Guillaume Vidil, le nouveau président du Comité marseillais des armateurs français (CMAF), prouvant que "nous sommes à la pointe en matière de transition énergétique".

"Cette question sera un des axes majeurs de ce nouveau mandat", insiste le successeur de Christian Domini à la présidence de l'association phocéenne des transporteurs maritimes. Avec, en toile de fond, la guerre en Ukraine, la protection des marins à bord mais aussi la cyberdéfense sont deux autres dossiers sur lesquels le directeur général de Marfret estime devoir travailler avec les membres de l'association marseillaise.

Alors que les compagnies maritimes français font face à des problèmes de recrutement des officiers, les armateurs phocéens vont devoir continuer à travailler, selon son président, sur la formation des navigants dans le cadre de l'ENSM. Le doublement du nombre d'officiers avait été promis pour 2027 par le ministère de la Mer.

Autre défi pour la profession, l'attractivité du pavillon national, credo des armateurs français qui redoutent toujours plus une concurrence protéiforme. Des dossiers sur lesquels le Comité marseillais "travaille en coopération avec Armateurs de France", souligne Guillaume Vidil.

Interrogé sur les doutes et suspicions concernant l'absence de ministre des Transports au premier gouvernement Borne et du sort qui sera réservé au ministère de la Mer au prochain gouvernement, Guillaume Vidil ne semble pas préoccupé. Il se souvient que la profession était parvenue malgré tout à se défendre pendant les longues années où aucun ministère n'avait été mis en place pour défendre le métier.

"Le suramortissement vert" rassurant

Il se dit déjà rassuré par les mesures issues du Fontenoy du maritime, notamment en matière de financement. Le directeur général de Marfret garde également en mémoire de l'époque d'Annick Girardin au ministère de la Mer "le suramortissement vert".
Pour lui, "cette mesure va rester". Avec pas moins de douze compagnies et deux autres qui devraient y adhérer dans les prochains mois, le nouveau président se dit convaincu que le CMAF contribue fortement à l'image de "capitale du shipping" qu'offre Marseille.

Vincent Calabrèse

Mardi 28 Juin 2022



Lu 1544 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 10 Août 2022 - 17:53 Année morose pour le port de Béjaïa


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal