Calais à la conquête des remorques non accompagnées


Complétant l’offre de l’autoroute ferroviaire VIIA Britanica, un nouveau terminal dédié au transbordement des remorques non accompagnées a été créé sur le port de Calais. Automatisé, il est accessible et piloté au moyen d’un guichet unique.


Remorque non accompagnée acheminée par l’autoroute ferroviaire VIIA Britanica © G. Martin
Remorque non accompagnée acheminée par l’autoroute ferroviaire VIIA Britanica © G. Martin
Spécialité du port de Zeebrugge, l’essentiel du trafic transmanche de remorques routières non accompagnées échappe aux ports français. Le lancement de l’autoroute ferroviaire VIIA Britanica entre Le Boulou et Calais, dont l’exploitation a repris le 7 février à raison d’une rotation quotidienne, change toutefois la donne. À l’origine d’un investissement de 7 millions d’euros financé par l’autorité portuaire calaisienne avec le soutien du programme européen Bridge (Building the Resilience of International and Dependant Gateways in Europe), le chantier combiné de Calais est en effet l’occasion de refondre cette offre sur le port de la Côte d’Opale. Nœud trimodal fer, mer et route, il s’adresse aux semi-remorques voyageant d’Espagne jusqu’en Grande-Bretagne, ou vers le Nord de la France et le Benelux. Entre Douvres et Le Boulou, ce service "RoRo rail" est notamment facilité par l’accord passé entre VIIA, filiale de SNCF Logistics, et P&O Ferries simplifiant l’accès des remorques non accompagnées sur ses 58 traversées par jour sur le Détroit.

Nouveau terminal "intelligent"

Pour accompagner ce service d’autoroute ferroviaire, le port de Calais a ouvert une nouvelle infrastructure dédiée au transbordement des remorques non accompagnées. Représentant un investissement de 1,5 million d’euros, également soutenu par le programme Bridge, ce terminal s’étend sur 10.500 m2. À l’attention des véhicules en partance pour l’Angleterre, il est situé à proximité de la passerelle RoRo T4 et du chantier combiné VIIA.

"1,5 million d’euros investis dans le nouveau terminal dédié au flux non accompagné"


Automatisé, il est équipé d’un système de lecture de plaques d’immatriculation à l’entrée, et d’accès dédiés, séparés du flux accompagné, accessible 7j/7 H24. Cette organisation évite ainsi aux chauffeurs de se présenter physiquement aux bureaux de fret des compagnies maritimes et aux différents contrôles de sécurité. "Le contrôle migratoire est assuré en temps masqué par le personnel du port lors du transit vers le terminal transmanche", précise l’autorité portuaire calaisienne.

Guichet unique

Le fonctionnement du terminal est piloté à l’aide du système d’information E-Modal. Ce dernier agit comme un guichet unique réunissant l’ensemble des intervenants de la chaîne : transporteurs, services de manutention, compagnies maritimes, capitainerie, douane, etc.  "Cet outil novateur permet un traitement entièrement dématérialisé du terminal et des remorques non accompagnées", explique le port. Il couvre ainsi toutes les opérations, de la demande à distance de réservation par les transporteurs en passant par la commande de manutention et l’embarquement des véhicules. Le tout en garantissant une traçabilité de bout en bout. Selon Jean-Marc Puissesseau, président du port Boulogne-Calais, ce terminal "préfigure les futurs modes de gestion logistique avec plus de fluidité, de traçabilité et de sécurité". Pour les remorques non accompagnées à l’import, en provenance de Douvres, le parc déjà existant a également été modernisé et est désormais équipé de gates automatisées.

Érick Demangeon

Mardi 21 Février 2017



Lu 831 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy