Calais s'organise autour du fret non accompagné


Au port de Calais, quasi-pétrifié le 21 décembre par l'annonce du gouvernement français de la suspension du trafic en provenance du Royaume-Uni, l'activité a légèrement repris, s'organisant autour du fret non accompagné, seul autorisé, dans l'attente de nouvelles annonces gouvernementales.


© Port de Calais-Boulogne-sur-mer
© Port de Calais-Boulogne-sur-mer
De nombreux camions, notamment immatriculés en Roumanie, amenaient mardi 22 décembre dans un ballet incessant leur remorque sur les vastes parkings de pré-embarquement des ferries, avant de repartir avec une remorque non accompagnée - "nonac" - venue de Douvres. Une activité qui contraste fortement avec le calme presque irréel de la veille, au port comme au site du tunnel sous la Manche. En temps normal, des ferries remplis de poids lourds effectuent des rotations Calais-Douvres presque continues – 1 heure 30 de traversée du détroit. 

Après l'annonce, dimanche 20 décembre, de l'interdiction stricte d'entrée en France de toute personne venant du Royaume-Uni pendant 48 heures, le port de Calais a mis quelques heures à s'adapter au service "nonac", sans toutefois égaler son trafic habituel. 
"À 8 heures, le trafic est faible, avec 350 poids lourds", mais "nous observons une demande accrue pour les traversées en mode non accompagné, qui reste cependant raisonnable", analysait le directeur général délégué des ports de Calais et Boulogne-sur-Mer, Benoît Rochet. 
Selon la direction, une centaine de remorques seulement a été importée dans la journée de lundi.

Carences du côté des manutentionnaires

Un trafic limité par le manque de manutentionnaires au port de Douvres, déplore le patron de l'entreprise de transports Carpentier, David Sagnard. "On ne peut pas embarquer plus de 12 remorques sur un ferry et s'ajoute à cela le problème de stockage à Douvres : leur capacité n'est que de 100 remorques", regrette-t-il. 
Du côté de Viia, filiale de transport de marchandises de la SNCF, gestionnaire des lignes de fret notamment depuis Le Boulou, à la frontière espagnole, la demande de transport de fret non-accompagné a été "multipliée par 10" depuis dimanche. Daniel Lebreton, directeur commercial et marketing, précise toutefois que beaucoup de transporteurs ont ensuite annulé leur demande de peur que leurs chauffeurs se retrouvent bloqués outre-Manche.

Transportées en "nonac" par le rail, les remorques sont en effet majoritairement remontées sur un camion avec chauffeur au port de Calais. En temps normal, seules "5 ou 6 remorques par navire" partent sans accompagnement. "En ce moment, ils sont peut-être à 16 mais ils ne peuvent pas faire beaucoup plus, ils ne peuvent pas fournir", explique Daniel Lebreton. Les lignes de Viia atteignent un taux de remplissage de 95 %, contre 85 % habituellement.  
Cette situation accélère selon lui une tendance de fond liée au Brexit, le "nonac" permettant de gagner du temps sur les formalités à la frontière. 

Des conducteurs en attente

À quelques kilomètres du terminal maritime, le vaste relai-routier Calais TruckStop, à Marck-en-Calaisis, est, lui, loin de connaître l'activité qu'il pourrait espérer.  "Dès dimanche soir et lundi" matin, "nos parkings se sont vidés", déplore Antoine Ravisse, PDG de la société, dont les installations peuvent accueillir 300 poids lourds.  Selon lui, seule "une ou deux dizaines" de conducteurs sont restés en attente à Calais après les annonces du gouvernement, "des long-courriers très éloignés de leur société mère". 
"Je plains ceux qui ont dû traverser le détroit dimanche puisqu'ils ne sont pas assurés de réembarquer vers Calais avant Noël. On ne connaît pas la suite et même si un lever du blocus est opéré dans les heures à venir, il faudra s'attendre à un bel engorgement dès que les milliers d'ensembles routiers immobilisés sur les routes et autoroutes anglaises seront libérés", prévoit-il.

Bernard Barron et Béatrice Joannis

Mercredi 23 Décembre 2020



Lu 792 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal