Canal Seine-Nord : "L'État doit tenir ses engagements"


La maire de Lille demande au Premier ministre de "confirmer définitivement" l'engagement de l'État "en faveur" du canal Seine-Nord alors que le gouvernement a annoncé sa volonté de faire une "pause" dans les grands projets d'infrastructures.


© Haropa
© Haropa
Concernant le canal Seine-Nord, Martine Aubry a demandé lundi 10 juillet à Édouard Philippe de tenir ses engagements. "Le début des travaux était attendu pour le courant de l'année 2017. Selon les données économiques afférentes, 10.000 emplois seront générés par le projet canal Seine-Nord. Les sources de développement et d'activités induits par le projet sont cruciaux pour notre région", a écrit la maire de Lille dans une lettre adressée au Premier ministre.  C'est pourquoi, les annonces du ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, et de la ministre chargée des Transports, Élisabeth Borne, "sont incompréhensibles", selon elle.  
Interrogé sur les grands projets d'infrastructures de transport jeudi 6 juillet, Nicolas Hulot avait parlé de "pause" et d'analyse "au cas par cas". Et dans l'après-midi, Élisabeth Borne, avait renchéri au Sénat : "Comme pour d'autres grands projets, il y a eu des promesses faites, des engagements pris sans vision d'ensemble. (Leur addition) ne passe pas dans la trajectoire actuelle de la dépense de l’État". Le 1er juillet, le président, Emmanuel Macron, avait estimé lors de l'inauguration de la ligne TGV Paris-Rennes que la France devait à présent "davantage concentrer ses efforts, ses investissements sur la rénovation des réseaux existants".

"Un projet irréversible"

François Hollande "avait officiellement confirmé l'engagement de l’État en faveur" de ce chantier de 4,5 milliards d'euros le 5 avril dernier, et "avait même parlé d'un projet "irréversible"", a rappelé Martine Aubry. "L’État ne peut pas, au gré des alternances, remettre ainsi en cause sa parole et défaire tout un travail de plus de dix ans mené par l'ensemble des acteurs de la région Hauts-de-France", a-t-elle estimé.
Ce canal, long de 107 km entre Compiègne et Aubencheul-au-Bac, a vocation à être le maillon manquant entre la Seine et le réseau fluvial de l'Europe du Nord, pour le transport de marchandises entre les pays du Benelux et la région parisienne.
Jeudi 6 et vendredi 4 juillet déjà, de nombreux élus des Hauts-de-France étaient intervenus dans le même sens, dont le président de la région, Xavier Bertrand. De son côté, l'ancien ministre socialiste Patrick Kanner a lancé la pétition "Ne touchez pas à notre canal", signée lundi 10 juillet par 2.156 personnes.

AFP

Mardi 11 Juillet 2017



Lu 427 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Décembre 2017 - 14:51 VNF : peu d’augmentations, trop de baisses !

Vendredi 8 Décembre 2017 - 11:34 Saône-Rhin : en attendant des jours meilleurs


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse