Cathay Pacific a commencé à remonter la pente en 2021


La compagnie aérienne Cathay Pacific a perdu 703 millions de dollars en 2021, en raison des sévères restrictions imposées par le Hong Kong aux personnes arrivant de l'étranger et à son personnel navigant, mais fait toutefois beaucoup mieux qu’en 2020.


© Cathay Pacific
© Cathay Pacific
Le PDG de Cathay Pacific, Patrick Healy, a déclaré que la compagnie "continuait à faire face à de sérieux défis" et que la perte enregistrée en 2021 était "substantielle" en dépit d'une nette amélioration des résultats au second semestre. Cathay Pacific a cependant réduit ses pertes par rapport au déficit record de 2,76 milliards de dollars enregistré en 2020.
Selon le dirigeant, 2020 a été "la plus difficile" des 75 années d'existence de la compagnie aérienne.

Sur l'ensemble de 2021, Cathay a enregistré une perte de 703 millions de dollars, mais a regagné du terrain au second semestre en réalisant un bénéfice de 256 millions de dollars. "Les performances exceptionnelles de notre activité de fret, en particulier pendant la haute saison du second semestre, sont extrêmement encourageantes", a estimé Patrick Healy.

Selon Bloomberg, les analystes avaient estimé en moyenne que la perte annuelle s'élèverait à 1,25 milliard de dollars.
Cathay a également réalisé des performances meilleures que ses propres prévisions puisque la compagnie tablait en janvier 2022 sur une perte nette comprise entre 716 et 780 millions de dollars.

Comme la Chine, Hong Kong applique une stratégie draconienne "zéro Covid" qui a maintenu les contaminations très basses pendant près de deux ans mais a quasiment coupé ce centre international de la finance du reste du monde.

Le nombre de passagers a chuté de 85 % par rapport à 2020, la compagnie ne transportant que 1.965 passagers par jour en moyenne en 2021, bien loin des 35,2 millions de passagers transportés en 2019, avant la pandémie. Les règles strictes de quarantaine pour le personnel navigant que Hong Kong a imposées en février 2021 ont été "très exigeantes" et ont eu un "impact substantiel" sur les activités de Cathay, a souligné le PDG.

Bonne santé du fret

L'activité de fret a enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 32 %, à 41,41 milliards de dollars. Sa flotte d'avions-cargos a atteint sa capacité maximale vers la fin de l'année 2021 et des avions de transport de passagers ont également été utilisés pour faire du fret.

Concernant l'avenir de la compagnie, les restrictions sévères imposées par Hong Kong aux voyageurs et l'interdiction de toute arrivée de vols en provenance de plusieurs pays, devraient continuer à avoir des conséquences en 2022.
La ville fait actuellement face à une flambée des contaminations, liées au variant Omicron.

En 2022, Cathay s'attend à opérer environ 2 % de sa capacité de vol passagers d'avant pandémie, le chiffre pour sa capacité de vol cargo devant rester à moins d'un tiers. "Bien que nous soyons encore confrontés à de nombreux défis, nous avons la plus grande confiance quant à l'avenir à long terme de Cathay Pacific", a déclaré Patrick Healy.

La compagnie a également dû faire face à la pression de l'opinion publique alors que le premier foyer de contaminations au variant Omicron, détecté fin décembre 2021 à Hong Kong, aurait pour origine, selon la police, un équipage de Cathay qui a violé sa période de quarantaine obligatoire.

Patrick Healy avait précédemment défendu sa compagnie, soulignant que l'"infime minorité" de contrevenants ne devait pas éclipser les efforts des autres. En 2021, les équipages de la société ont passé plus de 62.000 nuits dans des hôtels de quarantaine.

AFP

Mercredi 9 Mars 2022



Lu 1057 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal