Ceva Logistics prévoit un bond de sa rentabilité sous trois ans


Ceva Logistics se projette dans le partenariat stratégique noué avec CMA CGM. Sans attendre la fin de l’offre publique d’achat lancée par le groupe maritime, le prestataire prévoit une croissance de ses revenus de près de 25 % et un doublement de sa rentabilité sous trois ans.


La logistique contractuelle est à l’origine de 52 % du chiffre d’affaires de Ceva Logistics contre 48 % pour la commission de transport © Ceva Logistics
La logistique contractuelle est à l’origine de 52 % du chiffre d’affaires de Ceva Logistics contre 48 % pour la commission de transport © Ceva Logistics
Sur fond d’offre publique d’achat amicale lancée par CMA CGM du 12 février au 14 mars avec règlement complet fixé au 17 avril, Ceva Logistics vient de présenter ses résultats pour l’exercice 2018 et ses perspectives d’avenir.
À hauteur de 7,35 milliards de dollars, son chiffre d’affaires a progressé dans l’immédiat de 5,2 % mais sa rentabilité s'est dégradée. Son excédent brut d’exploitation (Ebitda) recule de près de 14 % pour s’établir à 198 M USD affichant une marge opérationnelle de 2,7 % (- 0,6 point). "Les marges ont été affectées par des coûts non récurrents, en particulier en logistique contractuelle en Italie", explique son directeur général Xavier Urbain.
Les recettes de l'activité de commission de transport augmentent de 7,3 % et ont été à l’origine de 48 % de son chiffre d’affaires. Cette progression provient notamment des activités maritimes dont les volumes se sont développés de 7,9 % tandis que ceux de l’aérien sont restés stables (- 0,7 %) en raison, notamment, d’une sélection plus forte fondée sur la rentabilité de sa base clients. De son côté, la logistique contractuelle, qui a généré 52 % des revenus de Ceva, a enregistré une croissance de 3,3 % de son chiffre d’affaires. Elle est pourtant à l'origine de l’érosion de l’excédent brut d’exploitation du groupe. Dans cette branche, il chute en effet de près de 32 %.

Doublement de la rentabilité sous trois ans

En 2018, Ceva a par ailleurs procédé à un fort désendettement suite à son introduction en bourse à Zurich au SIX Swiss Exchange. En diminution de 43 %, sa dette nette est ainsi passée de 2,1 à 1,2 milliards de dollars. "L’introduction en bourse ainsi que le désendettement et l’amélioration de la structure du capital qui en a résulté ont changé la perception des clients et ouvert de nouvelles opportunités commerciales", assure le prestataire. Celui-ci évoque de nouveaux contrats et extensions dans les domaines du fret aérien et maritime ainsi qu’en logistique dans les secteurs des technologies, de l’automobile, de la santé et du commerce électronique.
En parallèle, "le partenariat avec CMA CGM offre de nouvelles opportunités d’élargir la coopération commerciale et de développer des services conjoints". Sur cette base, Xavier Urbain prévoit en 2021 un chiffre d’affaires de 9 milliards de dollars, incluant les 630 millions de CMA CGM Logistics et un excédent brut d’exploitation compris entre 470 et 490 millions de dollars. Soit une marge opérationnelle de 4,5 à 5 %. "Un nouveau chapitre pour Ceva est en train de s’écrire en collaboration avec notre partenaire stratégique". CMA CGM prévoit de reprendre 24,99 % de son capital via une offre de rachat de 30 francs suisses par action.

Érick Demangeon

Mercredi 20 Mars 2019



Lu 1049 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 19 Juillet 2019 - 11:06 Les vastes chantiers qui attendent Élisabeth Borne €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide























Petites annonces



Les partenaires de l'Antenne



 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy