Changement de gouvernance pour l'Union maritime et fluviale de Marseille-Fos


À l'Union maritime et fluviale de Marseille-Fos, Léa Loriquet-Ventura, déléguée générale, succède à la secrétaire générale, Marie-Hélène Pasquier, qui prend sa retraite.


Marie-Hélène Pasquier et Léa Loriquet-Ventura © UMF
Marie-Hélène Pasquier et Léa Loriquet-Ventura © UMF
Une page importante de l'Union maritime et fluviale de Marseille-Fos (UMF) se tourne. Après vingt-cinq ans à sa tête, Marie-Hélène Pasquier met un point final à sa carrière professionnelle. La secrétaire générale a préparé le terrain de sa succession. Dès le mois de février, elle a accompagné la déléguée générale, Léa Loriquet-Ventura, qui lui succède. Elle lui passera le flambeau le 3 mai après l'avoir guidée dans l'approche des dossiers en cours.

La nouvelle arrivante, spécialiste du lobbying, veut capitaliser sur le numérique avec, pour partenaire l'entreprise informatique portuaire MGI mais en se rapprochant aussi de start-ups. Elle annonce vouloir également "capitaliser avec les places étrangères", prenant pour exemple la convention Petrochemicals Global Logistics Convention (PGLC).

"Réarmer (l'association) sur certains sujets"

Se définissant comme "un profil disruptif" à la tête de cette institution marseillaise, Léa Loriquet-Ventura estime nécessaire de "réarmer l'UMF sur certains sujets". Elle rappelle qu'une plateforme numérique est à actuellement à l'étude au sein de l'association, précisant qu'elle a pour objectif de "présenter les métiers de la place". Elle souligne également son attachement aux dossiers de la formation et de l'emploi. À ce propos, elle prévoit l'organisation de "jobs meetings".

Enfin, concernant la transition écologique, elle estime qu'elle doit devenir un dossier essentiel pour la fédération. La nouvelle déléguée générale explique que la marque "Greenterland" (contraction des termes green et hinterland) a été déposée auprès de l'Inpi. Une manière plus verte de mener une politique en matière de pré et post-acheminements. Elle entend enfin développer le difficile dossier de la communication dans l'objectif de favoriser la perception des "messages clés".

La construction d'une place portuaire

Avec le départ à la retraite de Marie-Hélène Pasquier la secrétaire générale de l'Union maritime et fluviale de Marseille-Fos (UMF) le 30 avril, la place portuaire voit s'éloigner une personnalité qui l'a accompagnée en période d'essor comme en temps de crise pendant un quart de siècle. Jean-Claude Sarremejeanne, le président actuel de l'UMF, indique que "c'est grâce à elle si l'on parle de place portuaire aujourd'hui". Certains professionnels l'ont même connue pendant les sept années qui ont précédé au Syndicat des transitaires de Marseille-Fos (STM), l'association qui lui avait fait découvrir à l'époque le monde maritime.

Pour synthétiser les grands thèmes qui ont jalonné sa carrière, elle souligne "la construction de la place portuaire, la promotion de cette place, le fait que l'UMF devait devenir l'interlocuteur privilégié avec l'extérieur". Elle évoque Marseille Europort, l'association de promotion de la place qui a précédé Via Marseille Fos (VMF) et souligne que le corridor ferroviaire mer du Nord-Méditerranée est un succès mené par l'UMF sous l'impulsion de Jean-Philippe Salducci.

Marie-Hélène Pasquier rappelle également s'être impliquée sur des dossiers tels que le conventionnel et les vracs liquides. Sur ce dernier point elle évoque le partenariat avec l'Epca (The European Petrochemical Association) et la convention PGLC.

Vincent Calabrèse

Mardi 27 Avril 2021



Lu 991 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal