Chantiers Navals de Marseille en position de créer un hub réparation navale


Les Chantiers Navals de Marseille ont officiellement pris possession de la forme 10, le 24 octobre 2017 avec l’arrêt technique du "MSC Orchestra". Le groupe entend désormais faire de Marseille un hub de la réparation navale en Méditerranée en positionnant sur les navires à haute technicité.


Manolo Cavaliere, directeur commercial de SgdP, Ferdinando Garré, PDG de SgdP, Christine Cabau-Woehrel, présidente du directoire du GPMM, et Jacques Hardelay, président des Chantiers Navals de Marseille, devant le "MSC Orchestra" en forme 10 depuis le 24 octobre © Nathalie Bureau du Colombier
Manolo Cavaliere, directeur commercial de SgdP, Ferdinando Garré, PDG de SgdP, Christine Cabau-Woehrel, présidente du directoire du GPMM, et Jacques Hardelay, président des Chantiers Navals de Marseille, devant le "MSC Orchestra" en forme 10 depuis le 24 octobre © Nathalie Bureau du Colombier
Avec une année de retard sur le calendrier, en raison d’un incident technique sur le bateau-porte, la forme 10 a enfin été livrée à son amodiataire, les Chantiers Navals de Marseille. Cette société, filiale à 66 % du groupe génois San Giorgio del Porto (SgdP) et de Costa Croisières (33 %), est née de la reprise de la CMR en 2010 et de ses 35 salariés. Sept ans plus tard, l’entreprise emploie 140 salariés et exploite trois formes de radoubs.

© Nathalie Bureau du Colombier
© Nathalie Bureau du Colombier
"Nous allons investir 10 millions d'euros d’ici trois ans pour faire de Marseille un hub de la réparation navale. Nous allons faire l’acquisition d’une nouvelle grue et d’autres équipement", a annoncé le 24 octobre Ferdinando Garré, PDG de SgdP. La présence au capital de Costa Croisières semble ouvrir les portes de la maison mère le groupe Carnival. "Actuellement, le "Costa Classica" séjourne en forme 8 et nous allons accueillir le mois prochain en forme 10 l’"Aida Blue", les "Costa Magica" et "Pacifica" et un paquebot de la Compagnie du Ponant", précise Manolo Cavaliere, directeur commercial de SgdP.    
Par ailleurs au printemps prochain, entre mars et mai 2018, l’"Aida Sol" et le "Costa Victoria" devraient également effectuer leur arrêt technique dans la Cité phocéenne. Cependant, les Chantiers Navals de Marseille entendent élargir leur portefeuille de clients aux navires offshore, aux gaziers, vraquiers voire porte-conteneurs.

"Le chantier naval entend s'élargir aux navires offshore, gaziers, vraquiers voire porte-conteneurs"


"Nous devons parvenir à doubler notre chiffre d’affaires et remplir les cales sèches toute l’année et non pas six ou sept mois par an", lance Jacques Hardelay, président des Chantiers Navals de Marseille.

Haute technicité des interventions

Face aux chantiers navals concurrents, l’entreprise entend se positionner sur la haute technicité de ses interventions. "Nous n’avons pas d’autre choix que de valoriser notre savoir-faire et nos compétences pour compenser la différence du coût horaire de la main-d’œuvre inférieur de 20 % en Turquie et de 50 % en Roumanie", complète celui qui a participé à la construction du "MSC Orchestra" aux Chantiers de l’Atlantique en 2007.

Nathalie Bureau du Colombier

Mercredi 25 Octobre 2017



Lu 1575 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy