Cinq commandes de paquebots confirmées pour STX à Saint-Nazaire


Le chantier naval STX France de Saint-Nazaire a confirmé la commande de cinq paquebots à destination de ses clients Royal Caribbean Cruises Limited et MSC Croisières, pour un montant total de 4 milliards d'euros, selon Bercy.


Ces nouvelles commandes portent à 75 millions le nombre total d'heures de travail pour STX France © STX
Ces nouvelles commandes portent à 75 millions le nombre total d'heures de travail pour STX France © STX
Cinq commandes de paquebots pour STX à Saint-Nazaire ont été confirmées mercredi 21 décembre. Le ministre de l’Économie et des Finances, Michel Sapin, et le secrétaire d'État chargé de l'Industrie, Christophe Sirugue, se sont "réjouis" de cette annonce, qui représente "environ 4 milliards d'euros de commandes et 35 millions d'heures de travail". Trois des navires seront livrés à l'armateur américain Royal Caribbean Cruises Limited (RCCL), à qui STX a déjà livré en mai dernier le plus gros paquebot du monde, l'"Harmony of the Seas", et qui fait déjà construire son frère jumeau à Saint-Nazaire.
La confirmation de la commande porte sur un nouveau paquebot de la même classe, la classe Oasis. Longs de 362 mètres, équipés de 2.750 cabines passagers pouvant accueillir plus de 6.000 personnes, ces navires font de la classe Oasis la plus grande au monde, souligne STX. Ce nouveau maxi-paquebot, destiné à Royal Caribbean International (RCI), filiale de RCCL, sera livrable mi-2021.
Deux autres navires plus petits lui seront livrés en 2021 et 2022. Il s'agit de deux unités de la classe "Edge", équipées de 1.450 cabines pouvant accueillir 2.900 personnes. Ces deux unités s'ajoutent aux deux premières de cette classe actuellement en conception à Saint-Nazaire et qui doivent être livrées en 2018 et 2020, en vertu d'une précédente commande de RCCL.

"4 milliards d'euros de commandes et 35 millions d'heures de travail"


STX France a aussi confirmé mercredi 21 décembre deux engagements de la part de l'italo-suisse MSC Croisières. La confirmation de la commande porte sur deux navires de la classe Meraviglia-Plus, livrables à l'automne 2019 et à l'automne 2020. Deux paquebots de cette classe sont déjà en cours de construction à Saint-Nazaire. Dotés de 2.250 cabines, ils doivent être livrés à MSC Croisières, le premier au printemps 2017 et le second au printemps 2019. Les deux nouveaux paquebots seront toutefois équipés de 200 cabines supplémentaires.
Selon STX France, ces nouvelles commandes vont porter à 75 millions le nombre total d'heures de travail pour STX France, en tenant compte de la construction de deux sous-stations électriques, une activité dans laquelle le chantier naval s'est engagé. STX France, qui emploie 2.600 salariés, est détenu à 66,6 % par le groupe coréen STX Offshore & Shipbuilding, et à 33,3 % par l'État français.

Trois candidats

Tout comme son actionnaire majoritaire, STX Offshore & Shipbuilding, placé en redressement judiciaire depuis mai, STX France a été officiellement mis en vente par la justice sud-coréenne le 19 octobre. Les candidats à la reprise de STX France ont jusqu'au 27 décembre pour déposer leur offre devant le tribunal de Séoul. Trois candidats, le néerlandais Damen, l'italien Fincantieri et le groupe asiatique Genting Hong Kong, ont visité il y a un mois le chantier naval de Saint-Nazaire, selon une source syndicale.
Le secrétaire d'État à l'Industrie, Christophe Sirugue, avait déclaré début novembre que le gouvernement préférerait un repreneur industriel pour racheter STX France, et verrait d'un bon œil une participation du français DCNS. Ce dernier n'a jamais montré son intérêt pour les chantiers de Saint-Nazaire, mais il pourrait prendre une participation minoritaire.

AFP

Jeudi 22 Décembre 2016



Lu 337 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy