Cinq navires de moins pour le registre national


Au premier semestre 2022, à 187 navires, la flotte de transport battant pavillon national a perdu cinq unités. Au cours de la période, le registre français a vu entrer onze navires et sortir seize.


Le pétrolier "Eagle Valence" de l'armateur V Ships navigue sous pavillon français RIF © Calandkaanal
Le pétrolier "Eagle Valence" de l'armateur V Ships navigue sous pavillon français RIF © Calandkaanal
Selon les derniers chiffres publiés par la Mission de la flotte de commerce du secrétariat d'État à la Mer, 187 navires de plus de 100 UMS dédiés au transport ont totalisé au 1er juillet dernier plus de 8 millions de tonnes de port en lourd (tpl).

Réparti entre les différents registres d’immatriculation, cet effectif battant pavillon national a compris 90 navires inscrits au Registre international français (RIF), 58 au registre métropolitain et 39 aux divers registres d’Outre‐mer, dont 20 en Polynésie française.

La flotte de charge comptait, elle, 67 navires au 1er juillet, soit deux de moins que six mois avant. Deux entrées et quatre sorties ont en effet été enregistrées au cours du semestre. Si l'on observe une baisse de 4,3% du nombre d'unités pendant la période, la jauge brute a progressé de 3,7 % et le port en lourd de 3,9 %.

Enfin, la flotte des navires à passagers s’est établie à 80 unités, soit une de plus qu'au 31 décembre 2021. Au cours du semestre, une sortie et deux entrées ont été enregistrées.

De nouveaux porte-conteneurs

Parmi les mouvements ayant eu lieu au cours du semestre, les statistiques de la Mission de la flotte mentionnent dans le secteur de la ligne régulière l'arrivée des "CMA CGM Everglade" et "CMA CGM Galapagos", deux porte-conteneurs de 15.000 EVP du groupe CMA CGM, construits en Chine et immatriculés au RIF. Chez le même transporteur, les "CMA CGM Cayenne" et "CMA CGM Marseille" ont quitté pendant les six premiers mois de l'année le registre national pour adopter le pavillon maltais.

Autre porte-conteneurs de la troisième compagnie maritime mondiale ayant quitté le pavillon RIF pour battre celui de Malte, "le CMA CGM Fidelio". Enfin, le navire polynésien "Taporo VII", de la Compagnie maritime française de Tahiti, est sorti de son registre après avoir été victime d'une avarie l'empêchant de continuer à naviguer.

Ainsi, la mission de la Flotte de commerce du secrétariat d'État à la Mer a constaté une hausse de 1,3 % de l’effectif, de 0,9 % pour la jauge et 0,7 % pour le port en lourd.

Hydrocarbures : 11 unités sortantes et 8 entrantes

Dans le secteur des hydrocarbures, le nombre de navires immatriculés sous les divers registres nationaux a compté 40 unités, pour une capacité d'emport de 4 millions de tpl, soit 28 pétroliers et 12 gaziers. Une baisse de 7 % due à la sortie de 11 unités et à l'entrée de 8 autres.

En janvier, le transporteur de GPL "Verrazane", ancienne unité de Geogas Maritime cédée à des intérêts japonais, a été radié du RIF pour rejoindre le pavillon maltais. En mai, le "Pointis", autre transporteur de GPL de Geogas Maritime cédé à l'étranger (Grèce), a abandonné le registre national pour entrer sous pavillon libérien.

Quant au "DHT Sundarbans", appartenant au groupe norvégien DHT Management, il a adopté un registre hongkongais en février.

Dès le mois d'avril, avec la mise en liquidation de ST Management SAS, le pavillon français a vu sortir les pétroliers "Chantaco", "Chiberta" et "Lamentin" qui ont tous trois gagné le registre maltais. Quant aux "FS Clara" et "ST Solène", ils ont troqué le registre national pour le pavillon du Panama avec pour nouvelle identité "Barbaros Uluc Vardal" et "Barbaros Hayrettin Vardal".

Du côté d'Euronav, les "VLCC Sandra", "Sara" et "Sonia" naviguent sous registre des îles Marshall depuis  leur cession à des propriétaires coréens. Ils portent respectivement les noms de "East Loyalty", "West Loyalty" et "North Loyalty".

Mais, au titre des entrées, le document de la mission de Flotte répertorie au cours du premier semestre les "Jean Raspail" et "Freycinet", deux transporteurs de GPL ayant rejoint en janvier puis mars la flotte de Geogas Maritime. Tous deux naviguent sous pavillon RIF. V Ships a également opté pour ce registre lorsqu'il a intégré dans sa flotte le "Eagle Valence", un transporteur de pétrole brut construit en Corée du Sud.

Quant à la compagnie Socatra, elle a choisi le même registre pour "l'Alcyone", un transporteur de produits pétroliers (construit également en Corée du Sud) et affecté à l'Outre-Mer (Polynésie française et Nouvelle-Calédonie). Elle a cependant revendu au Danemark l'"Antares", le second pétrolier qu'elle attendait. Ce navire, construit en Roumanie, bat pavillon luxembourgeois.  
Pour sa part, Gazocean a pris livraison en mars du "Elisa Aquila". Un méthanier sortant de chantiers coréens qui est immatriculé au RIF.   

Trois pétroliers au RIF pour Euronav

Enfin, Euronav a immatriculé également au RIF trois pétroliers venant renouveler sa flotte : les "Amundsen" (construit en 2017), "Dia" (2015) et "Donoussa" (2016).

Alors que le nombre d'unités a baissé dans cette filière, d'autres indicateurs sont en revanche restés positifs par rapport aux chiffres relevés au 31 décembre 2021. La jauge a enregistré une hausse de 4,5 % et le port en lourd s'est avéré supérieur de 0,7 %. La plupart des navires du segment sont immatriculés au RIF et seuls trois transporteurs de produits sont inscrits au premier registre.

"Une flotte deux fois plus jeune qu'en Europe et dans le monde"


Dans le secteur du passager, la période a été marquée par une entrée et un sortie. Brittany Ferries a en effet reçu en janvier son transbordeur roulier passagers "Salamanca". Cette unité, construite en Chine, bat pavillon Métropole Dom. Quant au "Cap Finistère", il a été vendu en février à Grandi Navi Veloci. Rebaptisé, il bat depuis pavillon italien.

L'âge moyen de cette flotte française s'est élevé à 7,5 ans au 1er juillet contre 15,5 ans dans le monde et 16,6 ans au sein de l'Union européenne à la même période.

Pondérés par classe d’âge, les navires de transport de plus de 20 ans ont représenté 26,2% de la flotte de transport française et seulement 5,7 % en jauge brute. En revanche, ceux de moins de 10 ans représentent 39 % de cet effectif et 68,2% en jauge brute.

Vincent Calabrèse

Lundi 26 Décembre 2022



Lu 1778 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal