Concessions aéroportuaires : Vinci se sent pousser des ailes


L'acquisition du gestionnaire d'aéroports portugais ANA a donné de nouvelles ambitions au groupe français Vinci, qui espère désormais se voir confier la gestion plateformes sur tous les continents.


Vinci a racheté en 2013 le concessionnaire des principaux aéroports portugais © Aéroport de Lisbonne
Vinci a racheté en 2013 le concessionnaire des principaux aéroports portugais © Aéroport de Lisbonne

Trois milliards d'euros, c'est le montant déboursé en 2013 par Vinci pour obtenir la gestion, pendant un demi-siècle, de la dizaine d'aéroports du Portugal (Lisbonne, Porto, Faro, Beja, les Açores, Madère...). Finalisée en septembre 2013, la vente d'ANA faisait partie des privatisations exigées du Portugal par la troïka (UE-FMI-BCE) de ses créanciers publics, en contrepartie du plan de sauvetage de 78 milliards d'euros, accordé au pays en 2011.
 


"Le rachat d'ANA a donné à Vinci Airports la taille critique"


Malgré le poids conséquent de cette acquisition, le groupe français de BTP et concessions, qui gère aujourd'hui 23 aéroports dans le monde – situés, outre le Portugal, en France et au Cambodge – s'en félicite à double titre. "La divine surprise de cette acquisition, c'est la croissance à deux chiffres du trafic enregistrée depuis le 1er janvier", déclare Pierre Coppey, directeur général délégué de Vinci. "C'est au-dessus de nos espérances, et bien supérieur aux modèles de valorisation du dossier de privatisation".
Sur les six derniers mois, le trafic a ainsi progressé de 12 à 13 % sur un an à Lisbonne, de 9,5 % pour l'ensemble des aéroports portugais (après + 5 % en 2013), contre + 10 % au Cambodge, et une stabilité en France hors Nantes (+ 5,5 % à lui seul). En outre, si le trafic de l'aéroport de Lisbonne atteignait 22 millions de passagers (16 millions aujourd'hui), cela déclencherait des discussions de quatre ans avec l'État portugais pour la construction d'un nouvel aéroport, aux termes du contrat signé avec Vinci Airports, a rapporté ce dernier.

Slovénie, Grèce et Chili

Surtout, le rachat d'ANA a donné à Vinci Airports, qui affiche 650 millions de chiffre d'affaires annuels, la taille critique faisant de lui un prétendant plus sérieux lors des appels d'offres organisés par les gouvernements souhaitant déléguer la gestion d'aéroports. "Les plus gros aéroports du monde voient transiter 100 millions de passagers par an. Avec 43 millions (sur 23 aéroports, NDLR), nous sommes quasiment à la moitié", fait valoir Nicolas Notebaert, président de Vinci Airports.
Dans les mois à venir, Vinci Airports devrait ainsi décrocher la gestion de l'aéroport de Hyères-Toulon et pourrait se voir confier celle de l'aéroport de Ljubljana, en Slovénie. Il sera aussi candidat à l'attribution de deux lots de sept aéroports en Grèce, l'un dans les Cyclades, l'autre sur la côte occidentale : Thessalonique, Corfou... Vinci Airports convoite aussi une concession de taille, arrivant à échéance à l'automne 2015 : celle, sur vingt ans, de l'aéroport de Santiago du Chili – 16 millions de passagers l'an dernier –, pour laquelle il va s'allier à Aéroports de Paris et probablement un investisseur local. Le calendrier de l'appel d'offre est attendu "début 2015".

AFP

Vendredi 18 Juillet 2014



Lu 425 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy