Concurrence : la SNCF doit revoir certaines règles comptables


La SNCF doit revoir une partie de ses règles de séparation comptable pour favoriser un accès équitable au marché des différents opérateurs ferroviaires et éviter le transfert de fonds publics, selon une décision de l'Arafer.


L'Arafer, Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières © Arafer
L'Arafer, Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières © Arafer
La SNCF doit revoir certaines règles comptables, selon une décision du régulateur du rail, l'Arafer, publiée mardi 24 janvier. Séparer les comptes des gares de ceux de l'exploitant ou encore les comptes d'activités subventionnées par de l'argent public de ceux d'activités concurrentielles : l'Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (Arafer) a retoqué les règles de séparation comptable présentées par SNCF Mobilités, établissement chargé des activités de transport, SNCF Réseau étant chargé de l'infrastructure ferroviaire.
"Après avoir examiné le projet qui lui était soumis et recueilli l'avis de l'Autorité de la concurrence, l'Arafer a décidé de ne pas approuver les règles de séparation comptable de SNCF Mobilités", note ainsi le "gendarme du rail" dans sa décision. L'Autorité explique en effet qu'elle a, d'une part, "relevé des non-conformités", évoquant "des périmètres de séparation comptable (qui) ne respectent pas les exigences requises par le code des transports notamment en ce qui concerne la séparation entre les activités de transport et de gestion d'installations de service (comme les centres de maintenance ou les gares de voyageurs)".

"Certaines règles de répartition présentent un risque de distorsion de concurrence"


Elle relève également que "certaines règles de répartition présentent un risque de discrimination, de subvention croisée ou de distorsion de concurrence". Par ailleurs, l'Arafer indique que "SNCF Mobilités (n'a) pas encore fourni toutes les informations indispensables à l'analyse", et que, par conséquent, elle "ne peut s'assurer de l'absence de subventions croisées entre activités conventionnées et concurrentielles de SNCF Mobilités, de distorsion de concurrence et de discrimination".
L'Arafer demande donc à SNCF Mobilités d'établir "dans les meilleurs délais" de nouvelles règles conformes aux dispositions du code des transports. Elle "rappelle que la séparation comptable de SNCF Mobilités est un enjeu fort de régulation pour l'élaboration des tarifs, le contrôle du respect des règles de concurrence et de transparence pour tous les acteurs du marché, dans un contexte d'ouverture prochaine à la concurrence du transport ferroviaire de voyageurs". La loi impose à SNCF Mobilités un cloisonnement financier de ses activités sous monopole et en concurrence, en mettant en œuvre des règles de séparation comptable, afin de prévenir les risques de discrimination d'accès au marché, de subvention croisée et de distorsion de concurrence.

AFP

Mercredi 25 Janvier 2017



Lu 652 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy