Contre-OPA de l'espagnol ACS pour Abertis


Abertis est au cœur d'une bataille d'OPA pour créer un géant mondial de la gestion d'autoroutes. Il est convoité par l'italien Atlantia et désormais par l'espagnol ACS.


Le groupe autoroutier espagnol a récemment accentué sa présence en France © Abertis
Le groupe autoroutier espagnol a récemment accentué sa présence en France © Abertis
Le groupe autoroutier espagnol Abertis a jugé "positive d'un point de vue industriel" l'offre de l'italien Atlantia. Mais son conseil d'administration, réuni pour évaluer l'offre, a estimé que le prix proposé pouvait être "amélioré".
Le groupe italien Atlantia, dont le premier actionnaire est la famille Benetton, a lancé à la mi-mai une offre publique d'achat amicale sur la totalité du capital d'Abertis. Il propose environ 16,3 milliards d'euros. Mais quelques heures plus tôt, le groupe de construction espagnol ACS avait fait monter les enchères en lançant une contre-OPA. Il propose aux actionnaires une valorisation de près de 18,6 milliards d'euros. L'opération serait menée via la filiale allemande d'ACS, Hochtief, qui réaliserait pour l'occasion une augmentation de capital.

Feu vert de Bruxelles pour Atlantia

Le 13 octobre, la Commission européenne avait autorisé vendredi le projet d'acquisition du concessionnaire autoroutier espagnol Abertis par Atlantia, qui devrait aboutir à la création du leader mondial de la gestion des infrastructures de transports. Quatre jours plus tôt, le gendarme boursier espagnol avait déjà approuvé l'opération.
L'appétit des investisseurs pour Abertis s'est aiguisé depuis que le groupe espagnol a renforcé sa position en France, son premier marché, en rachetant en début d'année l'intégralité de la Sanef, via laquelle il gère 1.760 km d'autoroutes dans le nord de l'Hexagone. Le groupe a récemment signé avec le gouvernement français des accords lui garantissant des hausses de tarifs en échange d'investissements dans les infrastructures, perçus comme une promesse de juteux retours pour les actionnaires.
ACS, géant du BTP espagnol dirigé par l'homme d'affaires Florentino Perez – également président du club de football du Real Madrid – avait annoncé fin juillet ses vues sur Abertis, une entreprise dont il fut l'un des fondateurs.
Abertis se présente comme le premier gestionnaire mondial d'autoroutes en longueur, avec plus de 8.600 kilomètres dans 14 pays en Europe, Amérique et Asie. Il emploie quelque 15.000 personnes dans le monde.

AFP

Jeudi 19 Octobre 2017


Lu 606 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse