Corée du Nord : la Chine enquête sur une violation des sanctions



© Ministry of Foreign Affairs of Japan
© Ministry of Foreign Affairs of Japan
La Chine a déclaré jeudi 22 février enquêter sur un potentiel transfert de cargaison entre un navire portant des caractères chinois et un navire nord-coréen, qui aurait été réalisé en violation des sanctions de l'ONU visant Pyongyang. Le Japon affirme qu'un de ses avions patrouilleurs militaires, escorté par un navire, a observé cette scène le 16 février en pleine mer, à environ 250 km au large de la ville chinoise de Shanghai. Il s'agit du troisième incident de ce type depuis le début de l'année rapporté par Tokyo. Le Conseil de sécurité de l'ONU impose des sanctions économiques contre la Corée du Nord en raison de son programme de missiles balistiques et d'armes nucléaires. "La Chine attache une grande importance à cette affaire et mène actuellement une enquête à ce sujet", a indiqué jeudi Geng Shuang, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. "Les autorités chinoises compétentes ont récemment émis une note exigeant l'interdiction formelle de toute contrebande de navire à navire, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU", a-t-il déclaré. Le ministère japonais des Affaires étrangères a indiqué mardi 20 février que sa marine avait observé "le "Yu Jong 2", un pétrolier battant pavillon nord-coréen, bord à bord avec un petit navire de nationalité inconnue". Quatre caractères chinois se lisant "Min Ning De You 078", ce qui signifie "province du Fujian, ville de Ningde, pétrolier 078", étaient inscrits sur la coque de ce navire non identifié.
"Après une évaluation complète de la scène, le gouvernement japonais soupçonne fortement qu'ils ont réalisé des transferts entre navires" interdits par les résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies, a ajouté le ministère qui a rapporté l'incident à l'ONU et aux pays concernés. Le Japon a déjà signalé à deux reprises cette année un soupçon d'échange de cargaison, toujours en mer de Chine orientale, entre un pétrolier nord-coréen, le "Rye Song Gang 1", et d'autres navires. Le "Rye Song Gang 1" fait partie de la liste de navires dont l'accès aux ports mondiaux a été interdit par l'ONU.

AFP

Lundi 26 Février 2018



Lu 285 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse