Corsica Linea : le test de la première saison est concluant


Corsica Linea estime avoir réussi sa première saison estivale, ce qui lui permettra de boucler l'année 2016 dans le vert. La nouvelle compagnie travaille à gagner la confiance de ses partenaires potentiels.


Le navire "Pascal Paoli" dans le port de Marseille © Franck André
Le navire "Pascal Paoli" dans le port de Marseille © Franck André
Corsica Linea a fait part de sa satisfaction après une première saison estivale réussie. "Nous avons fait ce que nous avions prévu au printemps et même un peu mieux que prévu", s'est félicité Pierre-Antoine Villanova, directeur général de Corsica Linea, qui se veut modeste : "La première étape de la transformation de l'entreprise est réussie. On sait qu'il en reste encore beaucoup".
L'armement lancé en mai 2016 a annoncé avoir transporté presque 500.000 passagers, dont 300.000 sur la Corse pour une part de marché de 10 %, qu'il souhaite porter à terme à 30 %. Pour y parvenir, le directeur avoue avoir abaissé les prix aux niveaux du marché et avoir apporté un peu plus d'attention à ses clients. Sur le Maghreb, le trafic se situe 15 % au-dessus des objectifs.

"Accompagner la CTC plutôt que de s'y opposer"


Côté fret, la compagnie revendique une hausse du trafic et 45 % de parts de marché pour 850.000 mètres linéaires prévus sur l'ensemble de 2016. La compagnie est soutenue par 120 entreprises corses de transport et de distribution qui détiennent 5 % de son capital.

Désaveu pour Veolia et Transdev

Pour développer son activité passagers, la nouvelle direction de l'ex-SNCM mise prioritairement sur l'avant et de l'après-saison, où se situe la plus grande marge de progression, où elle affiche déjà des résultats en hausse : "Nous ne voulons plus nous contenter de taux de remplissage de 50 %". Pour la prochaine saison d'été, le redéploiement de la flotte offrira 20 % de capacités supplémentaires de et vers la Corse avec le même nombre de navires pour un objectif de 400.000 passagers en 2017.
En 2016, Pierre-Antoine Villanova prévoit un chiffre d'affaires de 170 millions d'euros, avec un léger bénéfice, et table sur 180 millions l'an prochain. Il espère ainsi retrouver la confiance du public et des investisseurs : "Nous sommes rentables dès la première année. Après deux étés réussis, nous aurons la confiance des banques et  nous pourrons investir".
Il a d'ores et déjà annoncé un effort de "20 millions" pour moderniser le "Paglia Orba" et reconfigurer le "Méditerranée". "Nous ne sommes pas un grand groupe comme Veolia ou Transdev mais nous le faisons car ça n'a pas été fait". Le patron de Corsica Linea reconnaît que cette réussite sonne comme un désaveu majeur pour l'ancien actionnaire majoritaire de la SNCM.
Pour ce qui est de la future configuration de la desserte maritime de la Corse, Pierre-Antoine Villanova  déclare vouloir "accompagner la Collectivité territoriale de Corse (CTC) plutôt que de s'y opposer".

Corsica Linea a prévu de céder deux de ses six navires à la CTC, qu'elle espère continuer d'exploiter en remportant les appels d'offres qui seront lancés en 2017. La compagnie vient de remporter la DSP provisoire, aux côtés de La Méridionale. Pierre-Antoine Villanova prend ce vote à l'unanimité "comme un signe que notre message passe".

Franck André

Mercredi 12 Octobre 2016



Lu 516 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy