Corsica Linea ne "baisse pas la garde" malgré la crise


Bien qu'ayant souffert de la crise sanitaire, Corsica Linea estime n'avoir pas revu à la baisse ses ambitions en matière de transition énergétique et d'emploi. La compagnie corse continue de recruter des marins et d'investir dans la flotte.


© Franck André
© Franck André
Après une année 2020 et un premier semestre 2021 durement marqués par la crise sanitaire, l'été qui vient de s'achever s'est révélé "très satisfaisant" pour Corsica Linea, juge Pierre Mainguy, le directeur commercial et marketing de la compagnie.

Selon lui, le trafic corse s'est bien porté dans le secteur du passager pendant la période. Le fret, quant à lui, est resté stable.
L'armateur spécialiste de la desserte de l'Île de Beauté a connu au cours de l'été une progression du trafic passagers de 15 % par rapport à 2020 et un niveau de remplissage moyen des navires identique à celui de 2019. Il explique cette amélioration par la fermeture de l'international rencontrée par de nombreux touristes français désireux de s'évader.

L'Afrique du Nord est le secteur sur lequel Corsica Linea a été le plus affectée par la pandémie. Pierre Mainguy affirme que l'Algérie, qui a fermé ses portes aux passagers en mars 2020, est le pays le plus "pénalisant" pour la compagnie. D'autant que ce dernier "n'offre pas de perspectives claires de réouverture", indique-t-il, ajoutant qu'il représente pour l'armateur corse "un trafic de 150.000 passagers par an entre Marseille et Alger en année normale".

Un ro-pax neuf en flotte début 2023

Quant à la Tunisie, elle a rouvert ses frontières en 2020 "mais dans des conditions dégradées", estime-t-il. Le directeur commercial affirme que la saison qui vient de s'achever s'est avérée sur cette destination correcte dans le fret comme dans le passager. En matière de flotte, la compagnie compte aujourd'hui huit navires. Le "A Nepita", arrivé en 2020, sera suivi par un autre actuellement en construction dans les chantiers italiens Visentini, près de Venise. Il sera livré fin 2022 et entrera en flotte début 2023, indique Pierre Mainguy.

"Construction du premier navire propulsé au GNL à desservir la Corse"


Ce nouveau ro-pax, qui, affichera 206 mètres de long et pourra naviguer à 23 nœuds, aura une capacité d'un millier de passagers et de 2.500 mètres linéaires de fret. Selon le directeur commercial de la compagnie, ce navire sera "le premier propulsé au GNL à desservir la Corse". Un carburant, selon lui, qui permet notamment de réduire de 90 % les émissions de SOx et de NOx, en attendant que les navires puissent accéder à l'hydrogène.

Autre initiatives prises par la compagnie en termes de transition énergétique, cinq de ses navires sont dotés de scrubbers et trois d'entre eux peuvent bénéficier de l'électrification à quai.

150 marins sur trois ans

Autre secteur dans lequel Pierre Mainguy estime que "la compagnie n'a pas baissé la garde" pendant cette période de dix-huit mois de crise, l'emploi. Soulignant que la compagnie navigue sous pavillon français, il affirme avoir "recruté 150 marins au cours des trois dernières années". Au total, la compagnie, qui avait transporté 700.000 passagers en 2019 (Corse et Maghreb) et 1,4 million tonnes de fret (Corse uniquement), emploie à ce jour 1.100 personnes, dont 900 navigants.
© Corsica Linea
© Corsica Linea

Vincent Calabrèse

Mercredi 10 Novembre 2021



Lu 1861 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal