Covid-19 : administration et organisations professionnelles en ordre de bataille


Les services de la DGITM et les organisations professionnelles du transport et de la logistique ainsi que des filières agroalimentaires et de la distribution sont mobilisés face au Covid-19. Chaque jour, des réunions tentent d’identifier les points de blocage et de les lever.


© Sofrilog
© Sofrilog
Contrôles assouplis des conducteurs, ouverture des lieux de restauration, sanitaires et douches sur les axes routiers, autorisation de circuler et de travailler dans les entrepôts le dimanche… la semaine dernière plusieurs freins au fonctionnement des chaînes logistiques ont été levés.

Marc Papinutti, directeur de la DGITM © DGITM
Marc Papinutti, directeur de la DGITM © DGITM
À situation exceptionnelle et inédite, organisation exceptionnelle et inédite ! Telle est la démarche adoptée par le ministère des Transports via la DGITM pilotée par Marc Papinutti, les organisations professionnelles du transport routier et de la logistique ainsi que les représentants des filières agroalimentaires, du ministère du Travail et de l’Économie. "Depuis le 15 mars, une cellule opérationnelle avec l’ensemble de ces participants se réunit chaque jour en 'conf-call' pour traiter les alertes et les urgences", confie Fabrice Accary, directeur général de l’AUTF partie prenante à ces réunions quotidiennes d’une heure environ.

Se parler pour se coordonner

Alertée d’un blocage, la DGITM contacte immédiatement les préfets pour intervenir sur le terrain. Cette collaboration se structure en parallèle avec la mise en œuvre depuis le 23 mars d’une cellule de crise pour gérer la chaîne logistique alimentaire.

Fabrice Accary, directeur général de l’AUTF © AUTF
Fabrice Accary, directeur général de l’AUTF © AUTF
Cette dernière doit notamment absorber 30 millions de repas par jour supplémentaires pris ou préparés à domicile qui étaient consommés à l’extérieur auparavant. Cette cellule de crise est placée sous la direction de Jean-Pierre Sancier, vice-président de TLF et ex-directeur général de Stef, avec le concours des industries agroalimentaires et des enseignes de la distribution. Une première ! Dans un contexte où les chaînes logistiques fonctionnent en mode dégradé, "il est nécessaire de se coordonner et de se parler pour être réactif", insiste Fabrice Accary. Ces échanges sont également nécessaires pour lutter contre les rumeurs et fausses informations. À ce titre, la circulation du fret transfrontalier est maintenue et il n’y a pas à ce jour une priorité donnée au transport de produits agroalimentaires.

Pénurie d’équipements de protection

La principale difficulté identifiée demeure la disponibilité des conducteurs et des opérateurs dans les entrepôts sachant que prestataires et transporteurs ne disposent pas d’équipements de protection (masques, gants, solutions hydro-alcooliques…) en quantité suffisante. Cette pénurie touche aussi les personnels de nettoyage intervenant par exemple dans les sanitaires, douches et lieux de restauration empruntés par les conducteurs routiers.

Jean-Pierre Sancier, vice-président de TLF © Stef
Jean-Pierre Sancier, vice-président de TLF © Stef
D’autres difficultés concernent la saturation des capacités de stockage pour surgelés dont la vente s’est effondrée ainsi que l’absence de fret retour pour les transporteurs. Le maintien et la reprise d’activités périphériques comme les filières d’emballage est aussi un point de vigilance ainsi que la distribution de produits secs (conserves, papiers toilettes…) souvent intégrée à d’autres familles de produits jugés non stratégiques.

Les modes massifiés fonctionnent

Pour les ports et le transport maritime, des réunions de crise analogues sont organisées deux fois par semaine. Parmi les difficultés rencontrées, il apparaît une pénurie de conteneurs reefers vides. Quant aux modes massifiés, l’AUTF rappelle que plus de 70 % des capacités fluviales sont opérationnelles et que SNCF Réseau a revu son mode d’attribution des sillons pour être plus réactif et sans pénalité lors d’annulation. Ces modes sont en effet essentiels pour plusieurs filières comme l’approvisionnement en combustibles et des matériaux de construction, la gestion des déchets ou le transport de produits céréaliers.

Érick Demangeon

Mardi 24 Mars 2020



Lu 1328 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide



























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy