Créneaux aéroportuaires : Bruxelles veut maintenir la règle des 50 %


La Commission européenne souhaite prolonger pour la saison hivernale les règles actuelles d'utilisation des créneaux aéroportuaires. Sous les critiques des compagnies aériennes, qui réclament le retour à un régime d'exception plus souple.


Aéroport Madrid-Barajas Adolfo Suárez © Grupo San José
Aéroport Madrid-Barajas Adolfo Suárez © Grupo San José
Bruxelles a proposé de prolonger pour l'hiver 2021-2022 l'allègement temporaire des règles sur les créneaux aéroportuaires des compagnies. Les règles européennes prévoient en temps normal que les compagnies doivent utiliser au moins 80 % des créneaux de décollage et d'atterrissage qui leur sont attribués dans les aéroports, sans quoi elles perdent leurs droits la saison suivante. Après une suspension de ces règles pendant un an, depuis le début de la pandémie en mars 2020 pour éviter que les compagnies n'opèrent des vols à vide afin de garder leurs créneaux, Bruxelles avait recommandé un retour progressif à la normale. Depuis le 28 mars 2021, les compagnies sont tenues d'utiliser 50 % de leurs créneaux de décollage et d'atterrissage prévus pendant l'été 2021 pour pouvoir les conserver lors de la saison suivante.

"Dans l'intérêt des consommateurs"

"Alors que le secteur de l'aviation commence à se remettre de l'impact de la crise du Covid-19, la Commission reste déterminée à maintenir l'allégement des règles ordinaires d'attribution des créneaux horaires pour les compagnies aériennes", a-t-elle souligné. Elle propose donc de poursuivre cet allègement pour la prochaine saison de planification des horaires d'hiver, du 31 octobre au 27 mars 2022.
"Je suis convaincue qu'un taux d'utilisation des créneaux de 50 % est adéquat pour toutes les parties prenantes afin de garantir une utilisation efficace des capacités aéroportuaires tout en profitant aux consommateurs", a commenté la commissaire chargée des Transports, Adina Valean.
Les compagnies aériennes, par le biais de l'Association internationale du transport aérien (Iata) a jugé que cette proposition était "déconnectée de la réalité" pour la saison d'hiver. L'Iata reproche à la Commission d'avoir "ignoré" les arguments d'États membres et du secteur aérien qui avaient plaidé "pour un seuil beaucoup plus bas", soulignant que la demande en hiver est toujours inférieure à celle d'été.
Selon la fédération mondiale, cette proposition "réduira les possibilités d'adaptation des compagnies aériennes face à une demande impossible à prévoir" alors que le secteur fait "toujours face à la pire crise de son histoire". La proposition doit encore être approuvée par le Parlement européen et formellement endossée par le Conseil, représentant les États membres.

AFP

Mardi 27 Juillet 2021



Lu 474 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal