Cuivre, or et café : les cours grimpent



© Rio Tinto
© Rio Tinto
La semaine dernière, le cours de l'or a profité des politiques monétaires très souples de la Réserve fédérale américaine (Fed) et des autres banques centrales. Sur le London Bullion Market, l'once d'or s'est hissée jeudi 17 décembre à 1.896,26 dollars, à son plus haut niveau depuis un peu plus d'un mois. Cette performance intervient alors que "le marché est plutôt tourné vers les actifs à risque et l'espoir créé par les vaccins", a noté Lukman Otunuga, analyste chez FXTM.

L'or, valeur refuge, a généralement tendance à baisser quand le marché est porté par son appétit pour le risque. Mais cette semaine, cet appétit était aiguisé par la Fed, qui a affirmé lors de sa dernière réunion de l'année qu'elle continuerait de soutenir l'économie jusqu'à ce que des "progrès substantiels" soient réalisés. Les efforts de la Fed pour soutenir l'économie rendent le billet vert et les obligations moins rémunérateurs. L'or, autre valeur sans rendement, devient alors un actif plus attractif. Vendredi 18 décembre, l'once d'or s'échangeait pour 1.885,77 dollars, contre 1.839,85 dollars à la clôture la semaine précédente.

Les cours du cuivre poursuivaient leur hausse cette semaine : le métal rouge a même franchi vendredi 18 décembre les 8.000 dollars la tonne sur le London Metal Exchange (LME), une première depuis le début de l'année 2013. La bonne santé économique du premier consommateur de cuivre au monde, la Chine, compte parmi les principaux facteurs de hausse du prix du cuivre. Dernière illustration en date annoncée mardi 15 décembre par le Bureau national des statistiques, la production industrielle du géant asiatique a progressé de 7 % en novembre contre 6,9 % le mois précédent. La Chine devrait être cette année le seul grand marché du monde à afficher une hausse de son produit intérieur brut, selon le Fonds monétaire international.

Michael Hewson, analyste de CMC Markets, pointe également des mouvements spéculatifs qui anticipent l'essor des énergies renouvelables : "Le cuivre est un élément clé du câblage électrique", la popularité croissante des véhicules électriques et d'autres technologies utilisant des batteries serait ainsi de nature à soutenir de façon durable la demande en métal rouge. Sur le LME, la tonne de cuivre pour livraison dans trois mois s'échangeait à 7.990,50 dollars vendredi 18 décembre, contre 7.772,50 dollars le vendredi précédent à la clôture.

Les cours du café se sont appréciés cette semaine, portés par "les conditions météorologiques au Brésil et l'affaiblissement du dollar américain", a expliqué Jack Scoville, de Price Group. L'analyste met en avant "une saison sèche prolongée" au Brésil, premier producteur mondial d'arabica, qui entraîne "une moins bonne floraison" et menace ainsi l'offre future.
Le regain des contaminations à la Covid-19 dans le pays était également de nature à inquiéter les marchés : le Brésil a enregistré mercredi 16 décembre plus de 70.000 nouveaux cas de Covid-19 en une journée, le nombre le plus élevé depuis le début de la pandémie qui a fait plus de 183.000 morts dans le pays.

Sur le Liffe de Londres, la tonne de robusta pour livraison en mars valait 1.376 dollars vendredi 18 décembre à 16h10 GMT, contre 1.357,00 dollars le vendredi précédent en fin de séance. Sur l'ICE Futures US de New York, la livre d'arabica pour livraison le même mois valait dans le même temps 124,30 cents, contre 121,60 cents sept jours auparavant.


AFP

Lundi 21 Décembre 2020


Tags : café, cuir, or

Lu 713 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal