DHL en ordre de bataille pour le pic de fin d'année


L'e-commerce alimente la croissance de l’express ponctuée, tous les ans, par des records de volumes en décembre. L'année 2018 n’échappera à la règle, comme en témoigne le plan de bataille présenté le 16 novembre à Paris par DHL Express France.


Le hub intercontinental européen de DHL Express à Leipzig © DHL Express
Le hub intercontinental européen de DHL Express à Leipzig © DHL Express
Décembre est un mois sous tension pour le marché de l'express et ses principaux acteurs. Parmi eux, DHL Express anticipe une hausse de ses volumes de 35 % par rapport au reste de l’année et de 12 % comparée aux fêtes de fin d’année 2017.
À cette progression s’ajoute la part croissante des livraisons BtoC réalisées souvent en zone urbaine contrainte. "De 2 % en 2010, elles représenteront 34 % cette année et 45 % en 2020", selon Philippe Prétat président de DHL Express France. Pour relever ces défis, l'expressiste maintient une politique d’investissement soutenue dans son réseau national de 55 agences avec 12 millions d'euros engagés cette année et 50 millions d'euros depuis 2013.

Livraisons "vertes"

Sur le seul mois de décembre, 400 saisonniers seront recrutés pour prêter main forte aux 2.426 salariés de l'entreprise, le nombre de vols aériens quotidiens passera de 36 à 40 et 21 véhicules électriques seront réceptionnés. Seize seront affectés au nouvel espace logistique urbain parisien de 1.200 m2 ouvert à Porte de La Chapelle. Baptisé "Distrigreen", il sera complété d’ici 2020 par un second site dans le sud de Paris ainsi que dans plusieurs autres villes dont Marseille et Lyon.
D'ici à la fin de l'année, la filiale du groupe Deutsche Post exploitera ainsi soixante véhicules électriques en France. "Ce parc s’élèvera à 110 véhicules à l’horizon 2020" sachant qu’en 2025 "nous assurerons 70 % des premiers et derniers kilomètres avec des solutions propres (5 % actuellement, NDLR)".

Nouveau hub à Roissy-CDG

Adossé à des outils numériques visant à optimiser les remises au premier passage, ce développement s’appuiera aussi sur des partenariats noués avec des entreprises spécialisées dans la livraison à vélo, en triporteur et à pied. D'ores et déjà, onze villes disposent de ces services auxquels s’ajoutent une cinquantaine de consignes et un réseau de près de 5.000 points relais de son partenaire Relais Colis, également filiale du groupe Deutsche Post.
DHL est la première entreprise de transport express certifiée ISO 50001 pour sa gestion énergétique. La présentation de ses moyens mobilisés pour la fin de l'année a été l'occasion d’annoncer le renforcement de ses installations à Roissy-CDG. Sous deux à trois ans, ses capacités de 3.000 m2 sur l’aéroport francilien seront ainsi multipliées par quatre.

DHL Express leader mondial
Selon Market Intelligence, DHL Express détiendrait 38 % du marché mondial de l'express évalué à 24 milliards d'euros, devant Fedex-TNT (29 %) et UPS (22 %).
La filiale du groupe Deutsche Post doit ce classement à son leadership en Europe et en Asie-Pacifique tandis que ses concurrents se partagent le gros du marché Amériques. Pour soutenir sa position, DHL Express a investi plus d’un milliard d’euros en 2017, soit 46 % des investissements du groupe Deutsche Post, et 679 millions d’euros sur les neuf premiers mois 2018.
Un volet est consacré à ses trois hubs intercontinentaux à Leipzig, Cincinnati et Hong Kong ainsi qu’à sa capacité aérienne.
L'expressiste assure 2.500 vols quotidiens, une partie étant opérée au moyen d'une flotte propre de 260 appareils. Entre 2019 et 2025, celle-ci comptera 14 nouveaux B777F avec option d’achat pour sept exemplaires de plus, et huit A330-300P2F.

Érick Demangeon

Vendredi 23 Novembre 2018



Lu 1038 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy