Daimler Truck trace sa propre route


Avec son introduction en Bourse, Daimler Truck voit désormais son destin séparé de la division automobile du groupe allemand, qui va passer sous la coupe de sa filiale Mercedes-Benz.


© Daimler Truck
© Daimler Truck
C'est désormais chacun sa route : le groupe Daimler a introduit sa division poids lourds Daimler Truck à la Bourse de Francfort et va poursuivre son histoire sous le nom de Mercedes-Benz en se concentrant sur ses berlines de luxe.

"Aujourd'hui est un jour absolument historique", a déclaré Martin Daum, patron de Daimler Truck, qui faisait partie du groupe de Stuttgart depuis plus d'un siècle. "C'est comme la fin d'un marathon : on franchit la ligne d'arrivée, on a beaucoup travaillé, on est fatigué, mais aussi vraiment fier d'avoir réussi."

L'action a affiché 28 euros lors de sa première cotation, valorisant le leader mondial des poids-lourds à quelque 23 milliards d'euros. Elle a atteint les 30 euros en cours de séance. L'action Daimler, qui se renommera Mercedes-Benz à compter de février, gagnait dans le même temps 1,71 % à 74,45 euros. L'opération marque l'aboutissement de la plus vaste restructuration de Daimler depuis la vente de Chrysler en 2007.

Au total 65 % des quelques 826 millions d'actions composant le capital de Daimler Truck sont transférées aux actionnaires de Daimler, qui en conserve les 35 % restants.

Bientôt à l'indice boursier Dax

L'ancienne maison mère voit son périmètre réduit à la branche automobile. La séparation doit permettre aux deux entreprises de mieux affronter les défis spécifiques liés à la fin des moteurs à combustion, qui représente encore "99,9 % des ventes", selon Martin Daum. "Les voitures et les poids lourds n'ont plus aucun point en commun", abonde Frank Schwope, analyste chez Nord/LB.
Un exemple : les batteries sont au cœur de l'électrification des voitures tandis que "l'hydrogène joue un rôle important pour les camions", explique Ola Källenius, qui va garder la direction de Mercedes-Benz.

Camions et voitures servent aussi "des groupes différents, tant du côté des clients que des investisseurs", a-il-ajouté sur le parquet, évoquant un "grand jour" et un cours d'introduction "robuste". L'action Daimler Truck devrait entrer d'ici quelques mois au Dax, l'indice des 40 plus grandes valeurs allemandes.

Projets et optimisme

Daimler Truck a lancé en octobre la production de son camion électrique eActros et propose depuis 2018 un bus urbain électrique. Sa marque Freightliner, une référence aux États-Unis, va lancer un modèle de poids lourd électrique en 2022 face au projet de camion "Semi" de Tesla, très attendu.

Daimler Truck vise un taux de rentabilité sur les ventes "à deux chiffres" d'ici 2025. Le constructeur a réalisé en 2020 un chiffre d'affaires de 35 milliards d'euros contre 44 milliards en 2019 pour un bénéfice opérationnel de 525 millions (2,7 milliards en 2019).

Avant Daimler, son rival Volkswagen a vendu fin juin 2019 une partie minoritaire du capital de sa division poids lourds Traton, pour faciliter son expansion mondiale et lui donner plus de visibilité. "Nous avons vu de nombreux exemples positifs de scissions, notamment sur le marché allemand", juge Jürgen Pieper, analyste chez Metzler Research. Selon lui, "tout le monde", entreprises comme investisseurs, "en a profité" et "je pense que ce sera la même chose pour Daimler Truck".

Yann Schreiber

Lundi 13 Décembre 2021



Lu 1008 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal