Dans le brouillard, IAG n'anticipe qu'une légère progression


IAG, maison mère de British Airways et Iberia, s'est montré prudent pour le printemps malgré la reprise prévue des voyages internationaux, après avoir subi une lourde perte nette au premier trimestre.


© Iberia
© Iberia
Le groupe aérien IAG qui possède également l'espagnole Vueling et l'irlandaise Aer Lingus, a dévoilé le 7 mai une perte de 1,1 milliard d'euros sur les trois premiers mois de l'année. Il paie encore au prix fort un trafic aérien toujours très limité en raison de la pandémie avec des confinements et restrictions de déplacements notamment en Europe.

IAG réduit toutefois sa perte par rapport à celle du premier trimestre de 2020 qui avait atteint 1,68 milliard d'euros au moment où la crise sanitaire s'était déclenchée et avait brutalement paralysé le transport aérien. Son chiffre d'affaires quant à lui fondu de 79 % à 968 millions d'euros. Le nombre de passagers transportés a chuté de 87 % à 2,6 millions (contre 19,9 millions un an plus tôt).

Pas de projections au-delà du printemps

Au premier trimestre de 2021, le groupe n'a tourné qu'à 19,6 % de ses capacités de 2019 et il n'anticipe qu'une légère progression à 25 % pour le deuxième trimestre en cours (avril à juin). Un chiffre qui "reste incertain", prévient-il. IAG se garde de tout objectif pour l'ensemble de 2021 "compte tenu de l'incertitude sur le calendrier de la levée des restrictions de voyage des gouvernements, et de l'impact et de la durée de la Covid-19".

Le groupe s'abstient également de faire des projections au-delà du printemps, contrairement aux compagnies à bas coût comme EasyJet et Ryanair qui tablent sur une amélioration des capacités au début de l'été. Les résultats d'IAG sont dévoilés le jour où le gouvernement britannique doit en dire plus sur la reprise des voyages à l'étranger prévue le 17 mai, en publiant la liste des pays qui seront exemptés de quarantaine au retour. Des destinations ensoleillées comme l'Espagne et la Grèce pourraient ne pas y figurer dans l'immédiat, contrairement au Portugal ou à Malte.

Un classement des pays

Le Royaume-Uni prévoit un système de feu tricolore pour classer les pays selon le degré d'avancement de leur campagne de vaccination, leur taux de contaminations ou la présence de variants. "Nous sommes prêts à voler mais des mesures du gouvernement sont nécessaires", prévient Luis Gallego, directeur général d'IAG. Il demande notamment des tests faciles à utiliser et peu onéreux, ou encore des couloirs aériens sans restrictions entre les pays où la vaccination est un succès, comme entre le Royaume-Uni et les États-Unis, le groupe étant très présent dans les long-courriers.

Le voyagiste allemand Tui qui est le numéro un au Royaume-Uni, a déjà annoncé qu'il allait prendre en charge une grande partie du coût des tests pour les rendre plus abordables. La reprise prévue des vols a en outre conduit à une envolée des prix des billets vers le Portugal, selon la presse britannique. "IAG ne peut pas faire grand chose d'autres que de s'accrocher pendant que les turbulences se poursuivent, et espérer que les mesures du gouvernement permettront de sortir de la crise", souligne Susannah Streeter, analyste chez Hargreaves Lansdown.

Jean-Baptiste Oubrier

Lundi 10 Mai 2021



Lu 418 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal