Dans le sillage d’Airbus, les sous-traitants vacillent


L’industrie aéronautique toulousaine, intimement liée à Airbus, est très lourdement affectée par la crise sanitaire qui paralyse le secteur aérien mondial.


Le sous-traitant s'attend à voir son chiffre d'affaire divisé par deux cette année © Cauquil
Le sous-traitant s'attend à voir son chiffre d'affaire divisé par deux cette année © Cauquil
Le chef d'entreprise Didier Cauquil parcourt, préoccupé, les allées de son usine où seulement six machines sur 32 fonctionnent : la crise du secteur aéronautique a mis à genoux la société, qui fabrique près de Toulouse des pièces détachées notamment pour Airbus. "Des centaines d'entreprises sous-traitantes sont en grande difficulté, c'est très dur pour nous... Les commandes annulées, on se retrouve avec un stock de pièces sur les étagères, je n'avais jamais vu ça. Et je ne suis pas le plus mal loti", confie le PDG de Cauquil SA, fondée en 1947 par son grand-père qui fabriquait à l'époque des moteurs de moto.
Seulement 25 % des 75 salariés travaillent, les autres sont au chômage partiel, car la société qui fait désormais partie du groupe français BT2I, a perdu 70 % de sa charge de travail. Le gouvernement, qui a déjà mis en place un plan de soutien à la filière automobile, doit dévoiler la semaine prochaine un plan de relance pour l'industrie aéronautique, sinistrée par l'épidémie de Covid-19.
Mais l'entrepreneur de 54 ans n'attend pas grand-chose du plan de relance de l'exécutif. "Moi, j'ai besoin de garanties de volume d'achats de la part de mes clients. Je n'ai aucune visibilité, on est complètement dans le flou". Cauquil, labellisée "Industrie du futur", fabrique par exemple des trappes de réservoir de carburant pour Airbus en titane, des portes d'issues de secours pour Bombardier, des crochets de porte du Boeing 737.

Licenciements à venir

Pour Amine Seddik, employé depuis 2005, Cauquil "ne va pas pouvoir garder tout le monde". "Presque toutes les machines sont à l'arrêt, les commandes annulées. Si je perds mon travail, ça va être compliqué d'en retrouver, tout le secteur va débaucher, j'ai une famille, deux enfants", s'inquiète ce magasinier de 39 ans. "On cherche des solutions pour l'éviter, mais on sait qu'on va devoir licencier. En septembre, il va y avoir une explosion de plans sociaux dans le secteur, prévoit le PDG. J'espère qu'on pourra les réembaucher, dès que l'activité reprendra".
En 2020, Cauquil tablait sur un chiffre d'affaires de 14 M EUR, mais il se situera finalement autour de 7 M EUR. En Occitanie, Airbus commande chaque année pour 5 M EUR à ses sous-traitants. Déjà Safran, Derichebourg ou Daher envisagent des centaines de suppressions de postes, selon les syndicats. 200.000 emplois sont liés à l’aéronautique en Occitanie. Airbus n'a pas enregistré de commandes d'avions et n'a livré que 24 appareils en avril.

AFP

Lundi 8 Juin 2020



Lu 750 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 22 Octobre 2020 - 15:52 Boeing songe à un nouveau modèle d'avion


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal