Danser France : un beau contrat pour compenser la pandémie


L’opérateur fluvial a réalisé une bonne année 2020 grâce notamment au démarrage de sa prestation courte distance de conteneurs pour Roquette dans le Nord.


© Leo Schuitemaker
© Leo Schuitemaker
Danser France, filiale du bargeur néerlandais, a transporté quelque 90.000 EVP de conteneurs à partir ou en direction des bassins du Rhin supérieur, du Nord de la France et de la Wallonie, ce qui a représenté une progression de l’ordre de 50 % par rapport à 2019. Elle n’a cependant pas été épargnée par les soubresauts d’activités dus à la Covid-19. Mais elle les a plus que compensés par la signature de son contrat pluriannuel avec le groupe Roquette, pour un transport pendulaire de conteneurs spécifiques, entre les ports voisins de Béthune et Santes dans le Nord-Pas-de-Calais.

Cette navette de deux bateaux en deux allers-retours quotidiens, sept jours sur sept entre l’unité de production de l’industriel agro-alimentaire et son centre logistique avait démarré en février 2020. "Nous avons pu recueillir juste à temps les fruits de l’investissement de plusieurs années de préparation de cette prestation", se réjouit Guy Erat, directeur général de Danser France. Par rapport aux attentes de ce chargeur, "le mode fluvial a fait la preuve de sa fiabilité, de sa régularité et de son efficacité", poursuit le dirigeant. Celui-ci lui apporte l’alternative qui était devenue nécessaire à la traversée de nombreuses communes par les camions.

De forts volumes de bois liés aux scolytes

Pour le reste, les volumes traités par Danser France dans le Nord et dans la zone portuaire belge de Mons-Ghlin se sont inscrits en retrait sur un an. Le long du Rhin en revanche, ils ont connu une légère progression de 3 % malgré la crise sanitaire. Car une autre crise a, par ricochet, pesé favorablement sur le bilan : les ravages de l’insecte scolyte dans les forêts vosgiennes ont déclenché des flux d’une ampleur exceptionnelle de grumes de bois issues d’arbres devant être abattus à la hâte avant qu’ils ne deviennent impropres à toute transformation. 

Par ailleurs, "la diversité des trafics au port de Strasbourg a lissé l’impact de la crise sanitaire", relate Guy Erat. 2021 pourrait également marquer la concrétisation d’une offre de petit gabarit que Danser France prépare depuis quelques années : un transport à bord d’une péniche Freycinet (spécifique diesel-électrique) entre le port de Strasbourg et la plateforme de Dettwiller près de Saverne (Bas-Rhin) située une cinquantaine de kilomètres à l’ouest, le long du canal de la Marne au Rhin. Ayant répondu à l’appel à projets de VNF, Danser a obtenu auprès de plusieurs chargeurs clés du bassin savernois la confirmation de leur intérêt pour une telle liaison dont le potentiel est ainsi évalué à 8.000 EVP annuels. 

Le groupe devrait prendre sa décision d’ici la fin de ce semestre. "La mise en route nécessitant un investissement important, elle dépend aussi de l’engagement des autres parties prenantes (Port autonome, VNF) qui pourraient associer les collectivités locales, au nom du basculement de trafics de la route vers la voie d’eau", souligne-t-il.

Mathieu Noyer

Lundi 12 Avril 2021



Lu 1138 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 17 Septembre 2021 - 11:53 Un semestre de relance pour le port de Strasbourg


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal