Delta Air Lines optimiste malgré la lourde perte


Delta Air Lines a enregistré au troisième trimestre une perte importante, mais a rempli ses caisses pour faire face à la crise du Covid-19 qui pénalise toujours fortement le trafic aérien mondial.


© Delta Air Lines
© Delta Air Lines
La compagnie américaine a réalisé un résultat négatif de plus de 5,3 milliards de dollars. La perte nette est un peu moins élevée qu'au trimestre précédent (- 5,7 milliards de dollars). Mais l'an passé à la même période, elle avait réalisé un bénéfice net de 1,5 milliard de dollars.
Le chiffre d'affaires, de 3 milliards de dollars, ne représente qu'un quart de celui du troisième trimestre 2019. "L'amélioration est lente, mais les voyageurs sont clairement plus confiants", a commenté le PDG Ed Bastian.

Plan de réduction de la flotte

Un retour à la normale devrait toutefois prendre au moins deux ans, a prévenu le numéro 2 du groupe, Glen Hauenstein. Et pour affronter les conséquences de cette crise inédite, Delta a pu renforcer sa trésorerie, disposant fin septembre de 21,6 milliards de liquidités, contre 15,7 milliards fin juin.
La compagnie a également réussi à diminuer un peu ses dépenses quotidiennes : elle a brûlé en moyenne 24 millions de dollars par jour sur le trimestre, contre 27 millions par jour au trimestre précédent.
Pour cela, elle retire progressivement de sa flotte des dizaines d'avions, cloués au sol depuis des mois, ce qui permet d'économiser les coûteux frais de parking et d'entretien de ces appareils. Au troisième trimestre, ce sont 10 Boeing 737-700 qui ont été retirés.
Par ailleurs, environ 18.000 salariés de Delta ont quitté le groupe dans le cadre d'un plan de départs volontaires, ce qui a fait diminuer les coûts de personnel de 32% par rapport au troisième trimestre 2019. De juillet à septembre, Delta a par également reçu 701 millions de dollars d'aides du gouvernement américain, a précisé la compagnie.

United espère aussi un redressement

Son homologue United Airlines a vu son chiffre d'affaires plonger de 78 % au troisième trimestre. Elle a mis au chômage technique plus de 13.000 employés au début du mois faute d'un accord sur un nouveau soutien au secteur aérien à Washington après l'arrêt de subventions destinées à aider à payer les salariés.
La compagnie, dont le chiffre d'affaires s'est élevé à 2,49 milliards de dollars, a perdu 1,8 milliard de dollars sur la période. Elle souligne pourtant avoir réduit le rythme auquel elle brûle des liquidités : United a dépensé 25 millions de dollars par jour de juillet à septembre, soit presque la moitié des 40 millions de dollars quotidiens du deuxième trimestre.
"Même si l'impact négatif du Covid-19 persistera à court terme, nous nous concentrons désormais sur le positionnement de la compagnie vers une forte reprise qui permettra à United de rappeler les employés congédiés et d'émerger comme le leader mondial de l'aviation", a avancé le directeur général de la société, Scott Kirby.
À trois semaines de l'élection présidentielle, les compagnies aériennes américaines attendent toujours de savoir si l'administration Trump et les élus démocrates du Congrès vont réussir à se mettre d'accord pour adopter un nouveau plan de soutien économique, avec des aides pour le secteur qui menace de supprimer des dizaines de milliers d'emplois.

AFP

Jeudi 15 Octobre 2020



Lu 396 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal