Des indicateurs au vert pour Ports de Normandie


Reprise du transmanche, diversification avec les EMR, complémentarité des investissements : Ports de Normandie affiche de l’optimisme. Le trafic global est en croissance de près de 7 % au premier semestre à 3,4 millions de tonnes.


© Nautilus
© Nautilus
Les objectifs avaient été clairement posés, lors de sa création, en 2019 : Ports de Normandie se donnait pour mission de devenir le premier ensemble portuaire spécialisé sur le transmanche à l’ouest du détroit du Pas-de-Calais. D'être également un acteur dans le développement des énergies marines renouvelables et de créer de l’emploi et de la valeur ajoutée dans la région.

La nouvelle entité s'était fixé un autre objectif : favoriser la complémentarité des investissements des trois ports de Caen (Calvados), Cherbourg (Manche) et Dieppe (Seine-Maritime). En septembre 2022, au lendemain de la crise sanitaire et du Brexit, le directeur général du syndicat mixte, Philippe Deiss, se dit "optimisme". À la clé, une progression de 6,85 % du trafic global, à 3,431 millions de tonnes.

Les passagers sont revenus en masse

"Après des années compliquées, ce premier trimestre se passe très bien et les trafics reviennent peu à peu à la normale, au niveau d’avant Covid". L’activité transmanche, le cœur de métier historique, est repartie à plein régime avec les liaisons avec le Royaume-Uni et l’Irlande assurées par Brittany Ferries, Irish Ferries et Stena Line.

À fin juin, les trois ports normands ont enregistré globalement une progression de plus de 333 % pour le trafic de passagers, à 563.000 personnes embarquées contre 130.000 à la même période en 2021. Pour les marchandises, les trafics affichent une hausse de 3,7 % à 2,8 millions de tonnes, essentiellement vers le Royaume-Uni.

Dans le secteur des marchandises, le trafic global a atteint 3,4 millions de tonnes au 30 juin, soit une progression de près de 7 % par rapport à la même période en 2021. L’activité fret conventionnel a aussi enregistré une hausse de 26 %, à 572.800 tonnes, tirée essentiellement par les matériaux de construction (+ 28 % à 232.000 tonnes) dont les granulats, terrestres et marins (+ 39 %, à 209.400 tonnes) et l’agro-alimentaire (+ 31 %, à 214.400 tonnes).

Les EMR : une manne pour l'emploi

La croisière reprend également des couleurs, après deux années sans aucune escale de paquebot, en 2020 comme en 2021. Plus de 91.000 passagers ont été déjà accueillis, à fin juin.

"La marque de fabrique des ports décentralisés comme Ports de Normandie n’est pas de faire de la tonne mais d’apporter de la valeur ajoutée et de l’emploi sur le territoire", rappelle Philippe Deiss. C’est chose faite avec le développement des énergies marines renouvelables, qui dopent les investissements sur les trois ports au cœur des grands projets éoliens en mer. Le plan pluriannuel, qui devrait être finalisé d'ici fin octobre, prévoit de grosses opérations.

Pour le transmanche, avec des extensions des terminaux pour intégrer les postes de contrôle frontaliers au plus près, des aménagements pour la mise en place du système européen d'entrée et sortie, l'EU-EES.

Il s'agit aussi de se préparer à l'évolution des navires, dans leur taille comme pour favoriser leur alimentation électrique à quai, à Caen, Dieppe et Cherbourg, pour le transmanche comme la croisière. Déjà, 58 millions d'euros avaient été programmés pour l'année 2023 et 48 millions en 2024.

Natalie Castetz

Jeudi 22 Septembre 2022



Lu 25 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal