Desserte de l'Irlande : l'UPF déplore que la Commission européenne privilégie les ports du Benelux



© Port of Cork
© Port of Cork
En réaction au projet de la Commission européenne proposant de diriger le fret irlandais vers les ports du Nord de l'Europe en ignorant les ports de l'Hexagone, les ports français appellent "à une prise en considération de la géographie et des flux actuels". Par la voix de l'Union des ports de France (UPF), ils réclament "des conditions équitables pour les échanges commerciaux de marchandises, de plus de 80 milliards d’euros, entre l’Irlande et l’Europe continentale".
En prévision d’un Brexit "dur", l'UPF estime que "la Commission européenne ignore les ports français dans sa proposition de modification du réseau transeuropéen de transport entre l’Irlande et le continent européen". Un réseau, selon les ports de l'Hexagone, "stratégique car il identifie ceux qui pourront bénéficier d’aides financières".
Ils appellent à une prise en considération de la géographie et des flux actuels et demandent des conditions équitables pour les échanges commerciaux de marchandises, de plus de 80 milliards d’euros, entre l’Irlande et l’Europe continentale.
Soulignant que le 1er août dernier "la Commission européenne a adopté une proposition de règlement visant à adapter le tracé du corridor RTE-T mer du Nord-Méditerranée en prévision d’un Brexit sans accord", elle juge que "la révision du tracé de ce corridor est indispensable pour maintenir la connectivité entre l’Irlande et l’Europe continentale". Et de regretter : "Le projet proposé par la Commission européenne privilégie les ports du Benelux, en faisant abstraction des trafics vers les ports français".
L'UPF rappelle que les flux commerciaux entre l’Irlande et l’Europe continentale représentent plus de 80 milliards d’euros. "Alors même que la Commission européenne se doit de fournir un cadre propice à la libre concurrence et un accès équitable aux différents marchés, il est impensable d’exclure, selon l'UPF, les ports français au profit d’Anvers, Rotterdam et Zeebrugge", explique-t-elle. "Une règle essentielle qui ne doit pas être oubliée au motif d’une certaine urgence", souligne l'UPF.
Selon l'institution, "cette proposition, prise au mépris de la géographie et du savoir-faire des ports maritimes français, notamment Norlink Ports (Calais et Dunkerque), Haropa (Le Havre, Rouen, Paris), Cherbourg, Roscoff et Brest, revient à pénaliser la France et l’UE en les privant d’une alternative crédible de continuité du marché commun après le départ du Royaume-Uni". Et d'ajouter : "Les ports français sont les points d’entrée du continent les plus proches de l’Irlande. Cette proximité est essentielle à la compétitivité des chaînes logistiques, en particulier celle des produits frais. Elle le sera d’autant plus après le Brexit".

"Une totale désapprobation vis-à-vis de ce projet lourd de conséquences"

Un projet apparaissant par ailleurs "en partie contraire à la réalité des flux actuels". Une grande partie d’entre eux passe en effet aujourd’hui par les différents ports français, soit par des liaisons routières traversant le Royaume-Uni, soit par des liaisons maritimes directes entre la France et l’Irlande.
Selon Hervé Martel, le président de l'UPF, "la desserte de l’Irlande est un des enjeux du Brexit pour le transport maritime et les ports. L’Union européenne ne doit pas écarter les ports français de la Manche et de la mer du Nord qui sont en mesure d’apporter une réponse crédible, qui permettrait également d’offrir aux ports irlandais un accès au corridor Atlantique en plus du corridor mer du Nord-Méditerranée."
Les ports nationaux expriment par la voix de l’UPF "leur totale désapprobation vis-à-vis de ce projet lourd de conséquences pour l’économie européenne".

Vincent Calabrèse

Lundi 10 Septembre 2018



Lu 851 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 15 Novembre 2018 - 17:14 Hamburg Süd dope la croissance de Maersk


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy