Deux projets d’éolien offshore flottant en Méditerranée lancés par Jean Castex


Le Premier ministre, Jean Castex, a lancé deux appels d'offres pour construire à l'horizon 2030 deux parcs éoliens flottants en mer Méditerranée. Ils pourraient alors alimenter en électricité un million de personnes, suivant l'objectif fixé par Emmanuel Macron de 50 parcs d'ici à 2050.


© Franck André
© Franck André
Le 14 mars 2022, Jean Castex a lancé deux appels d’offres pour la construction de parcs éoliens flottants en mer Méditerranée.
L’un de ces deux parcs sera implanté à une vingtaine de kilomètres au large de Port-la-Nouvelle (Aude), où s'est rendu lundi 14 mars le Premier ministre avec Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique. Un autre devrait voir le jour également à une vingtaine de kilomètres de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), "sous réserve des résultats des dernières études environnementales", a précisé Jean Castex.
Selon ces appels d'offres, qui seront attribués en 2023, chaque ensemble comprendra une vingtaine d'éoliennes, pour une production de 250 mégawatts (MW) chacun. Et "chaque parc pourra être étendu dans un deuxième temps pour atteindre 750 MW et couvrir 10 % de la consommation des régions Occitanie et Paca", a ajouté le Premier ministre.
Ces parcs constituent une première en Méditerranée alors que sept projets sont dans les tuyaux, à des degrés divers d'avancement, en Atlantique ou en mer du Nord. Un tout premier parc, face à Saint-Nazaire, doit commencer à produire mi-mai 2022, pour une mise en service générale à la fin de l’année, dix ans après son attribution au consortium EDF-Enbridge, et plus de trente ans après l'ouverture d'un premier parc au Danemark.

50 parcs éoliens en mer d'ici à 2050

Accusant dans l'éolien en mer un retard certain par rapport à ses voisins, la France veut accélérer, avec l'objectif de "construire 50 parcs éoliens en mer d'ici à 2050", soit 40 gigawatts (GW) de capacités totales, a rappelé Jean Castex, ce qui devrait représenter "20 % de la consommation d'électricité en France".
Pour tenir cet objectif, le gouvernement a aussi annoncé l'attribution de 2 GW de projets chaque année à partir de 2024. Ce qui ferait de l'éolien offshore "la deuxième source d'électricité en France après le nucléaire", selon le Premier ministre.
La technologie flottante, encore immature, n'a encore jamais été utilisée pour un parc commercial en France. Mais un premier appel d'offres a déjà été lancé en 2021 pour un parc en Bretagne.
Le flottant constitue une "très grande force" car il "peut être installé loin des côtes, lorsque les fonds sont profonds", comme en Méditerranée, a fait valoir Jean Castex, qui souhaite que la France devienne "une nation clé" pour cette technique, en structurant toute une filière pour construire les "flotteurs" des éoliennes. Deux appels à manifestation d'intérêt, dotés au total de 300 millions d'euros, seront lancés en mars auprès des ports et des industriels, a-t-il indiqué.

L’Europe pionnière


À partir de 60 mètres de fond, au moins pour des raisons économiques, il faut passer au flottant. Cela permet de s'installer à plus grande distance des côtes, à moindre impact visuel, et en zones plus venteuses, ce qui améliore la capacité de production.
Chaque éolienne est fixée sur un flotteur maintenu par des lignes d’ancrage reliées au fond, plus ou moins tendues. La stabilité est garantie par la taille du flotteur ou par un centre de gravité très bas, expliquent les industriels.
Au niveau mondial, 80 % du potentiel de l'éolien en mer repose sur des technologies flottantes, selon l’Agence internationale de l’énergie. En France, l'Ademe a évalué le potentiel à 16 GW accessibles pour l’éolien posé et 33 GW pour le flottant.
L'Europe fait figure de pionnière en la matière. Un premier parc commercial, "Hywind", a été inauguré en Écosse en 2017, pour plus de 30 MW. Au Portugal, WindFloat Atlantic a été mis en service mi-2020 : les trois plus grandes turbines au monde sur flotteur, pour 25 MW au total.

AFP

Mardi 15 Mars 2022



Lu 1232 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal