Douvres impatiente de voir le Brexit



© Port of Dover
© Port of Dover
Port de transit britannique sur la Manche, la ville de Douvres et ses habitants attendent impatiemment le Brexit, malgré les embouteillages monstres que pourrait créer le retour des contrôles aux frontières. À 35 km des côtes françaises, Douvres est une porte d'entrée au Royaume-Uni pour les nombreux ferries qui accostent quotidiennement et déversent leurs flots de poids lourds et de passagers.
Ils sont accueillis, non loin du terminal, par une fresque de l'artiste Banksy réalisée en 2017 représentant un homme en train de casser une étoile du drapeau européen à coups de burin. Les habitants ont voté ici à 62 % pour quitter l'Union européenne. Mais la volonté du gouvernement britannique de se retirer également l'union douanière et du marché unique pourrait faire apparaître des embouteillages massifs, si de nouveaux contrôles douaniers sont instaurés. Chaque jour, 10.000 poids lourds traversent la ville, générant des échanges commerciaux mesurés à 140 milliards d'euros annuels. "Même si cela ne prenait que deux minutes supplémentaires de faire passer un camion, cela provoquerait des bouchons sur plus de 27 km", avait mis en garde le port de Douvres, en septembre 2017.
À un an de la sortie officielle du pays de l'UE, le 29 mars 2019, aucune solution n'a encore été trouvée pour éviter le chaos. La période de transition, dont Londres et Bruxelles ont fixé l'échéance au 31 décembre 2020, ne fait que retarder le problème. Malgré cette difficulté, les habitants attendent le Brexit avec optimisme. "Ça va bouchonner pendant un moment, mais on finira bien par trouver une solution", estime Micheal O'Leary, un sexagénaire occupé à décharger une camionnette devant sa maison. Il espère surtout que le Brexit entraînera un accroissement des échanges avec l'Australie et la Nouvelle-Zélande.

1er janvier 1993 : naissance du marché unique européen

Au sein de l'Union européenne, les frontières se sont pourtant effacées il y a plus de 25 ans. Ancien officier des douanes, Derek Leach, 79 ans, se souvient du jour de la naissance du marché unique européen, le 1er janvier 1993. "Au débarcadère du premier ferry après minuit, les chauffeurs de poids lourds étaient en smoking, les camions arboraient des guirlandes lumineuses, c'était un grand moment", raconte-t-il.
Président d'une association de préservation du patrimoine de la ville, le Dover Society Community Group, il reconnaît qu'il est "très nerveux" à l'approche du Brexit. Face aux risques d'embouteillages, il a suggéré la création de points de contrôle des douanes plus loin, à l'intérieur des terres, afin de soulager les alentours du port. "J'ai l'impression que les gens se rendent compte, de plus en plus, des difficultés potentielles, mais espèrent seulement que quelqu'un, quelque part, puisse les résoudre", soupire-t-il.
La proximité avec le continent européen a ici aiguisé les arguments pendant la campagne du Brexit, que ce soit pour défendre le maintien dans l'UE comme pour promouvoir le retrait. Depuis le référendum du 23 juin 2016, les négociations entre Londres et Bruxelles sont scrutées attentivement. John Angell, 62 ans, président d'une association de chefs d'entreprises locaux, la Dover Town Team, s'inquiète de ne pas voir les discussions sur la future relation progresser plus rapidement. "D'un point de vus entrepreneurial, on préfère toujours pouvoir planifier, mais il y a énormément d'incertitude ces temps-ci, on ne sait pas ce qui va se passer", déplore-t-il, dans son magasin de montres et de bijoux. S'il souhaite que la liberté de circulation soit maintenue, il s'imagine parfois le pire. "Les Français qui campent sur leurs positions d'un côté, les Britanniques de l'autre, et des camions partout à travers le Nord de la France et le Kent : un cauchemar bureaucratique !"

Rosie Scammell

Mercredi 28 Mars 2018



Lu 491 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy