E-commerce : sur la piste d’Amazon en Alsace


Le groupe américain se cache probablement derrière plusieurs projets de vastes plateformes logistiques surgies simultanément dans la région. À l'Assemblée nationale, les députés cherchent à modifier la fiscalité adossée à ces entrepôts de commerce.


Amazon dispose déjà de nombreux entrepôts à travers la France © Amazon
Amazon dispose déjà de nombreux entrepôts à travers la France © Amazon
La quête par Amazon d’une implantation logistique de grande envergure en Alsace ou aux abords de la région ne fait pas de doutes. Le distributeur américain a fait part à plusieurs reprises de sa volonté d'investir le territoire français qui pourrait lui servir de base pour rayonner sur l'ouest de l'Europe. Le jeu de piste commence quand il s’agit d’identifier où Amazon atterrira, puisque comme à son habitude, le géant de l’e-commerce avance masqué.

"Un cheval de Troie d’Amazon rebondit dans le Haut-Rhin"

Le dossier d'implantation le plus avancé semble se situer à Dambach-la-Ville (Bas-Rhin) au centre de l’Alsace, où se trouve un parc d’activités de 60 hectares. Le président sortant de la communauté de communes concernée a reconnu l’existence de discussions avec Amazon depuis le printemps 2019, mais aucun vote de cession foncière n’est encore intervenu. Un terrain de 17 hectares pour la construction d’une plateforme évaluée à 150 000 m2 serait dans les tuyaux. Le dossier passe désormais aux nouveaux élus communautaires qui ont été installés le 9 juillet dernier. Deux jours plus tard, une manifestation d’opposants au projet a réuni un collectif de plusieurs dizaines d’associations nationales, régionales et locales réunies sous la bannière du "Chaudron des alternatives".
 
Enquête publique favorable

Mais la piste d’Amazon pourrait rebondir un peu plus au sud, à Ensisheim (Haut-Rhin), sur le vaste Parc d’activités de la Plaine d’Alsace. Une enquête publique a débouché début juillet sur une conclusion favorable concernant une plateforme logistique portée par Eurovia 16 Project. Cette société française à capitaux luxembourgeois a déjà investi dans plusieurs projets logistiques de grande taille en Europe. Elle pourrait être le cheval de Troie d’Amazon. Interrogée par la presse régionale, elle assure ne pas connaître l’identité d’un potentiel loueur à Ensisheim, où seraient développés 190 000 m2 de bâtiments, sur un peu plus de 15 hectares.
Enfin aux portes de l’Alsace, sur l’Aéroparc de Fontaine qui occupe une ancienne base de l’Otan près de Belfort, la foncière Segro-Vailog a lancé la réalisation de 75 000 m2 d'entrepôts, qui pourrait tout autant être dédiée à Amazon.

Les députés veulent taxer les entrepôts de commerce
Début juillet, l'Assemblée nationale a rejeté des amendements visant à soumettre les entrepôts de commerce en ligne de type Amazon à la taxe sur les surfaces commerciales. Des élus de tous bords visaient à soumettre les entrepôts logistiques à la taxe sur les surfaces commerciales (TaSCom) de plus de 400 m2 dont ils sont actuellement exonérés.
Mais le rapporteur général Laurent Saint-Martin (LREM) a expliqué qu'avec les amendements soumis, il suffirait à Amazon "d'ouvrir une vitrine" ou "un show-room" pour être "de nouveau exonéré". Un rapport parlementaire est en préparation sur le sujet de la TaSCom, son rapporteur plaidant pour revenir sur le sujet à la rentrée. Amazon compte une vingtaine d’entrepôts de stockage en France et compte doubler ses capacités d’ici début 2021.

Mathieu Noyer

Jeudi 16 Juillet 2020



Lu 2360 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal