Effondrement des exportations de céréales françaises en 2016


Les exportations de céréales françaises se sont effondrées en 2016 alors que la récolte a elle même plongé en raison des intempéries, d'après FranceAgriMer.


Terminal céréalier des Tellines à Fos © Franck André
Terminal céréalier des Tellines à Fos © Franck André
Au 31 décembre 2016, les chargements cumulés de blé tendre vers les pays tiers depuis les ports français ont reculé de moitié par rapport à l'an dernier à 2,4 millions de tonnes contre 4,6 millions l'année précédente, selon l'organisme public FranceAgriMer.
Mais compte tenu de la quantité et de la qualité disponible, il n'y a "pas de quoi s'alarmer" car le stock de fin de campagne sera au même niveau que les années précédentes, a souligné Olivia Le Lamer, de la direction marchés, études et prospective de FranceAgriMer.

L'Algérie en tête des baisses

Les plus grosses baisses en valeur sont enregistrées vers l'Algérie (1,08 Mt contre 2,3 Mt en 2015) et l'Afrique sub-saharienne (795.000 tonnes contre 1,2 Mt).
Le Yémen a en revanche créé la surprise en doublant ses achats de blé tendre à la France (660.000 t contre 300.000 t en 2015), une opportunité due "aux problèmes logistiques que rencontrent d'autres pays" exportateurs, confrontés à de grands froids ou une baisse des eaux des fleuves, a indiqué Olivia Le Lamer.
Pour le président du conseil spécialisé pour la filière céréalière, Rémi Haquin, "c'est la confirmation d'une tendance : nous sommes capables d'exporter sur des pays tiers et on ne prévoit toujours pas d'importations fortes" vers la France. Les prévisions d'importations ont été maintenues à 700.000 tonnes de blé tendre. Les exportations d'orges vers les pays tiers sont elles tombées à moins d'un million de tonnes fin 2016 contre 2,7 Mt fin 2015.
Par ailleurs, les surfaces semées pour la prochaine campagne ont augmenté de 0,2 % à 5,2 millions d'hectares pour le blé tendre, mais ont baissé pour le colza (- 5,1 %, à 1,5 million d'hectares) comme pour l'orge (- 4,1 %, à 1,4 million d'hectares).

AFP

Jeudi 12 Janvier 2017



Lu 656 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse