Emirates annonce un doublement de son bénéfice


La compagnie aérienne Emirates de Dubaï, dont un A380 a connu un problème de moteur, a annoncé lundi 12 novembre avoir doublé son bénéfice net à 464 millions de dollars, pour le premier semestre de l'exercice en cours 2012-2013.


© Emirates
© Emirates
"Dans la première moitié de l'année fiscale 2012-2013, le bénéfice net d'Emirates s'élève à 1,7 milliard de dirhams des Émirats (AED, soit 464 millions de dollars), une hausse de 104 % comparé aux 836 millions de dirhams AED (228 millions de dollars)" de la période correspondante, a annoncé la compagnie. "Emirates est restée concentrée sur sa croissance et son expansion mondiale en cours, malgré les taux de change instables et la persistance des prix élevés du carburant qui représentaient 39 % de nos dépenses, en baisse de deux points par rapport à l'année dernière", a déclaré son PDG, Ahmed ben Saïd al Makhtoum. Le groupe Emirates, qui comprend la compagnie aérienne et d'autres filiales, a lui dégagé un bénéfice net de 575 millions de dollars, en hausse de 68 % par rapport au premier semestre de l'année dernière. La hausse du prix des carburants avait entraîné une chute de 61 % des bénéfices du groupe à la fin de l'exercice précédent, clos le 31 mars. Emirates est équipée de la plus grande flotte de B777 et d'A380 au monde.

"Hausse de 104 % sur le premier semestre"


Un problème de moteur a obligé un A380 d'Emirates, reliant Sydney à Dubaï, à rebrousser chemin vers l'aéroport de Sydney dans la nuit du 11 au 12 novembre. Un porte-parole d'Emirates a déclaré que le transporteur s'efforçait de comprendre les causes de l'incident. "Il n'y avait pas de flamme ou de fumée", a-t-il précisé, contredisant ainsi des témoignages de passagers qui assuraient avoir vu du feu. Les A380 d'Emirates sont équipés de moteurs GP7200, construits par Engine Alliance, une coentreprise formée par General Electric et Pratt & Whitney (United Technologies Corporation). Une autre compagnie cliente de l'A380, l'australienne Qantas, avait connu un grave incident de moteur en novembre 2010, mais ses appareils étaient équipés de moteurs Rolls Royce.

Renforcement du fret à Nice

Emirates a décidé de renforcer sa capacité au départ de Nice en remplaçant l'A340 qui opérait le vol quotidien Nice-Dubaï par un B777, a indiqué lundi 12 novembre le directeur général France pour Emirates, Thierry Aucoc. Le nouvel avion, qui compte 100 places de plus que l'Airbus, ainsi que 120 m3 supplémentaires pour le fret, est entré en fonction le 16 octobre. "Le message, c'est que Nice-Dubaï, ça marche" du fait du "potentiel d'activité très fort" à Nice et dans ses environs, mais aussi du fait qu'"énormément de clients venant du monde entier" sont attirés par la Côte d'Azur, "notamment à certaines périodes de l'année", a-t-il indiqué à l'aéroport de Nice-Côte d'Azur. Emirates propose actuellement vingt-cinq vols hebdomadaires au départ de Paris-Charles-de-Gaulle et de Nice et va ajouter le 5 décembre une troisième destination avec le lancement de cinq vols hebdomadaires au départ de Lyon vers Dubaï. Au 1er janvier 2013, la compagnie émiratie va par ailleurs remplacer le B777 assurant le vol de nuit Paris-Dubaï par un A380. La capacité offerte par Emirates au départ de la France atteindra alors les 13.000 sièges hebdomadaires. En 2011, Emirates a connu "15 % d'augmentation de passagers" sur ses vols, a indiqué M. Aucoc. "On espère renouveler cette croissance à deux chiffres" en 2012, a-t-il ajouté. Basée à Dubaï, cette compagnie dessert actuellement 127 destinations à travers 74 pays et six continents. Elle possède l'une des flottes les plus récentes au monde composée de 188 appareils gros porteurs, dont 26 A380.

AFP

Mardi 13 Novembre 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy