Emirates : des progressions constantes pour le fret


En 1985, Emirates était lancée avec deux avions loués et 10 millions de dollars de capital de départ. Aujourd’hui, cette compagnie aérienne vole vers plus de 120 villes du monde, transporte plus de 31 millions de passagers avec une flotte de 162 avions à grande capacité et elle en a encore commandé 243 dont un certain nombre lors du dernier salon de l’aéronautique de Dubaï. Le fret n’est pas oublié par le fleuron volant du dynamique émirat. Il emploie 1.000 personnes, représente 17,4 % du chiffre d’affaires de la compagnie et ses recettes progressent.


© EMIRATES
© EMIRATES
Emirates dispose de huit avions cargo, trois B747-400F, deux B747-400 ER et trois B777-F et il faut ajouter que dix nouveaux appareils sont commandés. Leur capacité peut aller jusqu’à 120 tonnes. À Dubaï, Emirates dispose d’un terminal cargo géant de 43.600 m2 d’une capacité de 1,2 million de tonnes par an.

11 liaisons dédiées au fret

Pour l’exercice fiscal 2011-2012, le fret transporté a atteint 1,8 million de tonnes contre 1,6 million l’année précédente tandis que les recettes sont passées de 1,9 milliard de dollars à 2,4 milliards de dollars. Pendant cette période, 19.200 tonnes ont été traitées en France. Aujourd’hui, les appareils cargo concernent 118 destinations dans 70 pays dont 11 liaisons spécifiquement dédiées au fret (Almaty, Bagram, Viracopos, Eldoret, Gothenburg, Lilongwe, Taipei, Saragosse, Kaboul, Erbil et Lome). Et plus de cinquante des destinations desservies par Emirates Skycargo sont adaptées aux procédures de fret électronique. Cette année, les nouvelles liaisons passagers qui seront lancées réserveront des espaces fret en soute. Ce sera le cas pour Rio de Janeiro, Buenos Aires, Dublin, Lusaka et Hararé, Dallas, Seattle et enfin Saïgon le 4 juin.

"Les appareils cargo concernent 118 destinations"



En France, Emirates est présente à Paris (deux vols passagers par jour sur A380 et B777 et 3.000 m2 d’entreposage à CDG) et à Nice (un vol par jour en A320 remplacé par un A340 fin octobre 2011 et 1.400 m2 d’entrepôt). Depuis le sud, ce sont 15.000 kg qui s'envolent dans les soutes passagers et quatre navettes camion hebdomadaires sont acheminées vers l’aéroport de Lyon pour y prendre 200 tonnes de fret par mois.
En juin 2011, Emirates a lancé un vol quotidien depuis Genève en B777, 26e destination européenne de la compagnie et deuxième en Suisse après Zurich grâce auquel elle compte bien capter une clientèle du sud du Jura, de la région Rhône-Alpes et du nord de Paca. Philippe Grillot, président de la CCI de Lyon, aurait l’intention de renouer des contacts avec l’aéroport de Genève, un objectif périodiquement relancé. Genève traite 120 tonnes de fret par mois chargées dans les soutes passagers.
De nouveaux droits de trafic sont ouverts en France. Ils concernent sept vols hebdomadaires au départ d’une ville de province et quatre vols supplémentaires de Paris d’ici 2013. L’ouverture du vol de Genève n’est peut-être pas de bon augure pour Lyon, proche de la Suisse, et en compétition avec Marseille et Toulouse pour accueillir Emirates même si l’on nous assure que «les négociations se poursuivent». M. Grillot indiquait dans un quotidien local que, «si Emirates venait à Lyon, cela permettrait à l’aéroport d’entrer dans la cour des grands». Nice accueille Delta, Emirates, Qatar Airways et Lyon, au cœur de la seconde région économique de France, rien de tout cela…

Annick Béroud

Jeudi 2 Février 2012


Tags : aérien, emirates



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy