En Nouvelle-Calédonie, le coronavirus fait tanguer le secteur maritime


Plus aucun paquebot n’est autorisé à se rendre sur trois îles de la Nouvelle-Calédonie, en raison des craintes suscitées par l’épidémie de Covid-19, a-t-on appris auprès des autorités coutumières kanak de ces îles.


À Lifou, Maré et l’île des Pins, "quarante-quatre escales ont été annulées" © DIL
À Lifou, Maré et l’île des Pins, "quarante-quatre escales ont été annulées" © DIL
"Il s’agit d’une mesure de précaution prise par les coutumiers", a déclaré Christian Kaateu, représentant de l’un des clans de la grande chefferie de l’île des Pins, pour justifier cette interdiction en vigueur sur son île et à Lifou jusqu’à fin mars, et jusqu'à mi-mars à Maré.
"Nous manquons d’informations sur cette épidémie (...). Est-ce qu’on peut garantir qu’il n’y a aucun danger à manipuler les pièces de monnaie et les billets de banque provenant de ces bateaux ?", s’interroge-t-il, exhortant les "politiques" à interdire également l’accès des paquebots à Nouméa.
"Tous nos paquebots viennent d’Australie, où les contrôles sont extrêmement rigoureux", martèle Élodie Jaunay, la directrice de l’agence Kenua, chargée de la logistique pour les navires de croisière dans l’archipel.

"La plupart des paquebots que nous refusons sont redirigés vers le Vanuatu"

Selon elle, le cas de la Nouvelle-Calédonie est "unique dans le Pacifique Sud". "La plupart des paquebots que nous refusons sont redirigés vers le Vanuatu, qui continue d’accepter des croisiéristes, tout comme Fidji et la Nouvelle-Zélande", précise-t-elle.
À Lifou, Maré et l’île des Pins, le tourisme est l’une des principales activités économiques. En 2019, elles ont accueilli entre 100.000 et 200.000 croisiéristes chacune. En raison de l'interdiction, "quarante-quatre escales se retrouvent annulées avec des pertes sèches pour les prestataires des îles", signale un acteur économique.
Autre conséquence : à Houaïlou, sur la côte Est de la Grande Terre, le minéralier "Ocean Rally" n’a pu accoster mardi 25 février, à proximité de la mine de Monéo, à la suite d’un mouvement de contestation d’une partie des habitants, inquiets. Après vérification de l’état de santé des 22 membres d’équipages birmans, le navire, qui provenait du Japon et avait fait escale aux Philippines, a finalement été autorisé jeudi à charger le minerai.
Face aux inquiétudes qui se sont accentuées après l’hospitalisation au Japon d’un couple de Calédoniens ayant contracté le coronavirus à bord du paquebot "Diamond Princess", le gouvernement local a indiqué que "les navires de commerce ou de tourisme arrivant de l’international font l’objet de contrôles spécifiques de la part de la Direction des affaires sanitaires et sociales".
À ce jour, aucun cas de Covid-19 n’est confirmé ou suspecté sur le territoire, assure le gouvernement local.

AFP

Mercredi 4 Mars 2020



Lu 2647 fois



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 28 Septembre 2020 - 16:44 La Corse suspend la création de la Semop


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal