Éolien en mer : l’Assemblée vote un article décisif


L'Assemblée nationale a adopté un des articles clés du projet de loi sur les énergies renouvelables, visant à accélérer l'installation de parcs éoliens en mer en décomplexifiant les procédures de consultation.


© Nexans
© Nexans
C’est une avancée pour le développement de l’éolien en mer français : une majorité de députés ont adopté, le 13 décembre, une série de mesures visant à accélérer l'installation de parcs éoliens offshore, malgré les réticences d'une partie de l'hémicycle. Comme au Sénat, la question d'une distance minimale d'éloignement pour ces grandes éoliennes offshore a animé les débats, mais tous les amendements en ce sens ont été repoussés, comme l'espérait le gouvernement.

L'article 12, adopté avec 98 voix contre 65, vise à faciliter le lancement de nouveaux projets par des procédures de consultation moins complexes des acteurs locaux et instaure une planification de l'éolien en mer. Une première cartographie de zones "prioritaires" devra intervenir en 2024. Elles devront se situer prioritairement en zone économique exclusive, à 22 km au moins des côtes, mais il ne s'agit pas d'une obligation, au grand dam de députés de divers bancs.

Pas de distance minimale obligatoire

Députés Modem et Horizons, appartenant au camp présidentiel, ont défendu en vain des amendements limitant au maximum la possibilité d'installer des éoliennes à une distance moindre, afin de garantir leur "acceptabilité sociale". Les communistes, plus réticents que le reste de la gauche sur le sujet, ont eux aussi tenté sans succès de "sacraliser la bande côtière" jusqu'à cette limite de 22 km pour "donner un signal aux pêcheurs" inquiets, a fait valoir le député Sébastien Jumel.

Quant aux députés LR, très hostiles aux éoliennes qui "défigurent" selon eux le littoral, ils ont essayé en vain de les repousser au-delà de la "ligne d'horizon" (50 km) ou encore de réintroduire la limite de 40 km à laquelle leurs collègues sénateurs avaient fini par renoncer.
Les députés RN ont confirmé de leur côté leur hostilité totale au "cauchemar" des éoliennes en mer, qui "saccagent un patrimoine français".

Plusieurs amendements visant à interdire les éoliennes dans les zones maritimes protégées ont été repoussés. "Cela reviendrait tout simplement à mettre fin à la filière", a justifié le rapporteur Pierre Cazeneuve (Renaissance). Emmanuel Macron a fixé l'objectif de déployer 50 parcs pour atteindre 40 GW à l'horizon 2050. C'est "l'équivalent de 20 centrales nucléaires" et "cela va nous permettre de sortir de notre dépendance aux énergies fossiles", a insisté, lors des débats, la ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher.

"J'ai toujours eu des positions pro-nucléaires", mais "il faut quinze ans pour construire un EPR", a-t-elle souligné, vantant avec l'éolien en mer "une énergie abondante et bon marché". La ministre a assuré que les procédures de consultation prévues permettront de tenir compte des appréhensions des collectivités et de certains acteurs économiques, comme les pêcheurs.

AFP

Mercredi 14 Décembre 2022



Lu 1103 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal