Escale à Marseille pour le navire expérimental "Energy Observer"



L'"Energy Observer" est propulsé à 100 % à l'électricité d'origine renouvelable © Franck André
L'"Energy Observer" est propulsé à 100 % à l'électricité d'origine renouvelable © Franck André
L'"Energy Observer", premier bateau à hydrogène et autonome en énergie, est à Marseille. Le navire expérimental, parti en avril pour un tour du monde de six ans et 101 escales, est arrivé le 1er décembre pour son avant-dernière touchée "française", après Nantes, Bordeaux, Royan et la Seyne-sur-Mer et avant Monaco. Le bassin du Mucem accueille jusqu'au 10 décembre l'exposition publique gratuite qui accompagne ce laboratoire flottant parrainé par notamment Nicolas Hulot.
Navire sans émission de gaz à effet de serre ni particules fines, l'"Energy Observer" est un ancien catamaran de course vainqueur du trophée Jules Verne transformé en prototype dédié à la promotion de "solutions innovantes en faveur des énergies vertes".
Ce démonstrateur propulsé électriquement possède une pile à combustible. Il produit du dihydrogène (H2) par électrolyse de l'eau de mer, préalablement désalinisée et déminéralisée à bord. Ce gaz est comprimé pour être stocké dans des réservoirs avant d'être utilisé par la pile pour produire de l'électricité.
Ce navire de 30 mètres possède deux batteries au lithium pour le stockage de l'électricité, alimentées par 120 m2 de panneaux photovoltaïques bifaces (pour profiter de la réverbération du soleil sur l'eau), deux éoliennes. Le navire dispose aussi d'un prototype de voile cerf-volant. "La mixité énergétique permet de contourner les problèmes liés à l'intermittence de sources d'énergie renouvelables comme le soleil et le vent", résume Victorien Erussard, capitaine et président d'Energy Observer, qui explique que l'hydrogène est énergétiquement trois fois plus efficace que le gasoil et 2,5 plus que le gaz naturel.
Les technologies embarquées sont amenées à évoluer tout au long du périple de l'"Energy Observer". Son initiateur vise des applications maritimes comme terrestres et notamment portuaires.

Franck André

Jeudi 7 Décembre 2017



Lu 672 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse