Espagne : activité sismique près d'une réserve de gaz



© Sener
© Sener
Une multitude de séismes, dont le plus fort a atteint mardi 1er octobre une magnitude de 4,2, inquiète élus et habitants du delta de l'Ebre, dans l'Est de l'Espagne, où un site sous-marin de stockage de gaz semble être à l'origine de cette activité inhabituelle. Mercredi midi, l'Institut géographique national avait déjà enregistré dix secousses depuis minuit, d'une magnitude allant de 1,5 à 2,9, localisées dans le golfe de Valence, une région située à proximité d'une faille inactive où l'activité sismique est habituellement faible. Lundi, la plus forte secousse avait atteint une magnitude de 3,9, avant 4,2 mardi. Ces séismes, dont plus de 300 ont été enregistrés durant le mois de septembre, ont conduit le ministère de l'Industrie à suspendre le 16 septembre l'activité des installations de stockage de gaz, en fonctionnement depuis le mois de juin, en attendant que soit déterminée l'origine du phénomène. Mercredi, des équipes de techniciens devaient inspecter le site. Situé en Méditerranée à 22 km des côtes, au large de la région de Valence, le projet Castor a permis de transformer un ancien puits pétrolier à plus de 1.700 mètres sous le niveau de la mer afin d'y constituer une réserve de gaz naturel capable "d'assurer la fiabilité de l'approvisionnement du réseau gazier espagnol", explique la société espagnole Escal UGS, qui a reçu en 2008 une licence du ministère de l'Industrie pour l'exploiter. Le site peut emmagasiner l'équivalent des besoins pour trois mois de la région de Valence.
Le puits, dans lequel ont déjà été injectés 100 millions de m3 de gaz, sur une capacité de 1.300 millions, est relié à une plate-forme maritime, puis, via un gazoduc, au réseau de distribution espagnol. La multiplication des secousses inquiète écologistes, élus et habitants, certains n'hésitant pas à mettre directement en cause la proximité de la réserve de gaz. "Il n'y a aucun doute sur le lien entre l'injection de gaz dans le réservoir sous-marin et les séismes", dénonce Ecologistas en Accion, un groupe de défense de l'environnement très actif en Espagne, en demandant la paralysie des installations. Trois autres sites de stockage souterrrain de gaz existent en Espagne, à Huesca, au pied des Pyrénées, à Guadalajara, dans le centre, et à Bermeo, au Pays basque, où la réserve est elle aussi située sous la mer. Aucune activité sismique semblable n'a jamais été enregistrée à proximité de ces sites. "Il existe des indices rationnels permettant de penser que les séismes ont un lien avec les injections de gaz du projet Castor", estime le président du Collège des géologues d'Espagne, Luis Suarez. Selon lui, le delta de l'Ebre "est une région à l'activité sismique très faible", malgré l'existence à proximité de la faille d'Amposta, qui n'est plus active. "Ce n'est pas le puits Castor qui provoque des tremblements de terre. Le fait est que, dans la région de la faille, il y a de l'énergie accumulée qui, poussée par les injections de gaz, finit par se libérer", explique le scientifique, en jugeant "très improbable que se produisent des séismes de plus forte magnitude".

Daniel Bosque

Jeudi 3 Octobre 2013



Lu 84 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 12 Juin 2018 - 11:44 Carburants : la FNSEA continue les blocages €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy