Espagne : fin de la grève des dockers après un accord



© Puertos del Estado
© Puertos del Estado
Les dockers espagnols ont mis fin jeudi 29 juin à la grève entamée début juin pour protester contre la libéralisation du secteur, après avoir trouvé un accord avec le patronat pour maintenir l'emploi au prix de baisses de salaires. Une réunion organisée à Madrid "a débouché sur un accord entre les parties", ont annoncé la patronale et les syndicats du secteur, qui avaient déposé un préavis de grève perlée courant jusqu'au 8 juillet au matin. Les entreprises membres de l'organisation patronale Anesco se sont engagées à réembaucher "à 100 %" la totalité des ouvriers chargeant et déchargeant les navires dans les ports espagnols, souligne le texte. La loi adoptée mi-mai a mis fin au système espagnol qui obligeait les entreprises à recruter prioritairement les 6.000 dockers employés par des sociétés de gestion des travailleurs portuaires. La réforme, exigée par l'Union européenne, rend progressivement facultatif le recours à ces groupes pour embaucher. En contrepartie du maintien de l'emploi, les syndicats ont notamment accepté une baisse de leurs salaires pouvant aller "jusqu'à 10 %", a expliqué Israel Ruiz du syndicat UGT-dockers. Une nouvelle convention de secteur va désormais être négociée durant les prochains mois, a-t-il précisé. Plusieurs entreprises de gestion portuaire ont quitté la patronale durant le conflit, mais celles qui restent représentent 70 % des travailleurs, a expliqué Israel Ruiz. La nouvelle convention s'appliquera de toute façon à toutes les entreprises du secteur selon lui. La grève, convoquée environ un jour sur deux depuis le 5 juin, a causé environ 12 millions d'euros de préjudice par jour, selon le gouvernement. Au moins une quarantaine de navires ont dû être détournés vers d'autres ports durant le conflit, par exemple au Maroc. Plus de 60 % du commerce de l'Espagne avec l'extérieur transite par les ports, notamment les exportations agroalimentaires et automobiles, capitales pour la quatrième économie de la zone euro.

AFP

Vendredi 30 Juin 2017



Lu 445 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse