États-Unis : les compagnies aériennes préparent la réouverture des frontières


Les compagnies aériennes se sont mises en ordre de bataille pour accueillir dès le 8 novembre 2021 les voyageurs vaccinés de 33 pays, autorisés à revenir aux États-Unis après dix-huit mois de fermeture des frontières.


© Air France
© Air France
Air France, British Airways, United Airlines... pour faire face, les compagnies qui habituellement dépendent fortement des liaisons transatlantiques et transpacifiques ont ajouté des vols, choisi des avions plus gros, se sont assuré d'avoir suffisamment de personnel.
L'annonce par la Maison Blanche de la levée des restrictions était attendue depuis des mois par des familles séparées, des voyageurs d'affaires pressés de rencontrer leurs clients, ou de simples touristes : à cause du virus, Washington avait drastiquement limité les passagers en provenance de 33 pays, dont ceux de l'espace Schengen, le Royaume-Uni, la Chine, l'Inde et le Brésil.

Immédiatement, les réservations de billets d'avion avaient bondi. British Airways a ainsi vu les recherches de vols et séjours vers certaines villes américaines exploser de 900 % pour les jours précédant Noël, par rapport à la semaine avant l'annonce du gouvernement américain.
Chez American Airlines, les réservations ont, le lendemain de l'annonce, bondi de 66 % vers le Royaume-Uni, de 40 % vers l'Europe et de 74 % vers le Brésil.

Ajout de vols et augmentation des capacités

Pour les compagnies, "il n'y a pas un avant/après 8 novembre", remarque un porte-parole d'Air France. Elles ont, d'une part, mieux rempli leurs avions, qui ont pendant longtemps voyagé avec de nombreux sièges vides. Et elles ajoutent progressivement des places supplémentaires.

L'entreprise française est ainsi récemment passée de trois vols par jour entre Paris et New York, sa liaison la plus fréquentée, à cinq. Sur la ligne vers Houston, elle va remplacer les Airbus 330 par des Boeing 777, qui offrent plus de sièges. Air France prévoit de revenir d'ici mars 2022 à 90 % de ses capacités d'avant-Covid sur les États-Unis, contre 65 % en octobre. Après probablement un petit creux en janvier-février, les compagnies s'attendent à un regain au printemps et surtout à l'été, traditionnellement saison la plus rémunératrice.

Chez United, le programme des vols vers l'Amérique latine et ses destinations touristiques, est déjà revenu aux niveaux de 2019, mais son planning à l'international reste à 63 % seulement.

La compagnie américaine mise gros sur les vols transatlantiques : elle va ouvrir au printemps cinq nouvelles destinations (Jordanie, Portugal, Norvège, Espagne), ajouter des vols vers Londres, Berlin, Dublin, Milan, Munich et Rome, et rouvrir des liaisons interrompues pendant la pandémie, dont Francfort, Nice et Zurich.

Le trafic devrait aussi reprendre côté transpacifique, mais plus lentement. Singapore Airlines, qui a profité en octobre 2021 de l'ouverture d'un corridor aux passagers vaccinés entre Singapour et l'Amérique du Nord, prévoit tout de même de revenir à 77 % de ses vols d'avant-Covid entre les deux zones en décembre, avec notamment la réouverture de lignes vers Seattle et Vancouver.

Davantage de trajets directs

Pour Burkett Huey, spécialiste du transport aérien chez Morningstar, les compagnies ont suffisamment d'avions pour faire face à l'afflux de voyageurs : "Quelques gros-porteurs ont bien été retirés des flottes en 2020 mais rien qui modifie complètement le paysage".

En matière d'employés, en revanche, il y a plus d'incertitudes, selon lui. Aux États-Unis, où les compagnies ont mis en place de vastes plans de départs volontaires au début de la pandémie, American et Southwest ont dû récemment annuler des milliers de vols faute d'avoir les effectifs suffisants pour gérer des perturbations inhabituelles.

La question reste surtout de savoir quand les voyages d'affaires, vache à lait des compagnies, reviendront à leurs niveaux pré-Covid. Et cela pourra jouer sur les liaisons proposées, avance-t-il. En effet, pour leurs vols transatlantiques, les compagnies privilégiaient jusqu'à présent quelques lignes clés avec des gros-porteurs, pour y inclure les confortables sièges des voyageurs d'affaires. Elles complétaient les trajets avec des vols intérieurs aux États-Unis et en Europe.

Mais avec moins de voyages d'affaires, elles pourraient proposer davantage de trajets directs aux touristes, en utilisant de nouveaux avions moins gros mais désormais capables de parcourir des longues distances, comme l'A321neo.

Juliette Michel

Lundi 8 Novembre 2021



Lu 741 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 19 Novembre 2021 - 16:56 À Dubaï, Airbus l’emporte sur Boeing

Vendredi 19 Novembre 2021 - 16:49 Le secteur aéronautique veut attirer les jeunes


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal