Euro Cargo Rail adoucit son plan social



ECR va être recapitalisé à hauteur de 150 millions d'euros par sa maison mère Deutsche Bahn © Euro Cargo Rail
ECR va être recapitalisé à hauteur de 150 millions d'euros par sa maison mère Deutsche Bahn © Euro Cargo Rail
Euro Cargo Rail (ECR) a annoncé avoir réduit l'ampleur de son plan social. L'opérateur français de fret ferroviaire, filiale de l'allemand Deutsche Bahn, envisage de supprimer quelque 80 postes de moins qu'initialement annoncé.
ECR, qui va être recapitalisé à hauteur de 150 millions d'euros par Deutsche Bahn, s'est aussi dit optimiste pour ses perspectives, visant un retour à l'équilibre fin 2018 après avoir enchaîné les pertes en 2015 et 2016. Le groupe, créé en 2005 et racheté deux ans plus tard par Deutsche Bahn, a annoncé que la majorité des syndicats avaient approuvé début juin les termes du plan social (PSE), ensuite validé par l'administration publique.
ECR avait annoncé en décembre supprimer environ 300 postes, déclenchant le premier plan social et, pour l'heure, le seul du secteur depuis son ouverture à la concurrence en France en 2006. "On a pu (...) diminuer le nombre de personnes que l'on (devrait) licencier", a dit mardi 4 juillet Gottfried Eymer, PDG d'ECR. Le groupe a précisé que les licenciements interviendront à partir d'octobre.
Alors que le plan prévoyait initialement 208 suppressions nettes de postes – une fois prises en compte les places déjà vacantes et les créations d'emploi prévues en parallèle –, le chiffre a été abaissé à 126. Depuis l'annonce du plan, le groupe a pu bénéficier de la réduction d'effectifs partis volontairement. Le PSE s'est fait sur une base de 1.072 employés, alors que le groupe revendiquait 1.171 salariés fin 2016.
Parmi les 126 suppressions annoncées, une centaine d'employés doivent être reclassés chez des concurrents d'ECR dont, notamment, SNCF Mobilités, héritier de l'opérateur historique, et Ouest Rail, né dans la région Atlantique d'un partenariat entre Millet et Regiorail. "On est les seuls à avoir fait un PSE (plan de sauvegarde de l'emploi), mais on pense que ce n'était pas seulement un problème ECR mais (...) du secteur", a jugé Gottfried Eymer.
Parmi les éléments problématiques, il a cité la hausse des tarifs imposés par SNCF Réseau ces dernières années et la concurrence du transport routier, en premier lieu après l'abandon de l'écotaxe en 2014. "Des clients ont compris pourquoi ECR était en crise et sont confiants sur le fait que cela va s'améliorer", a conclu son patron, citant des contrats avec Novatrans et T3M, spécialistes du transport combiné rail route (ferroutage).
Le PDG, qui a plus largement appelé à un soutien plus franc de la puissance publique française au fret ferroviaire, a détaillé les grandes lignes du redressement d'ECR, tirant les leçons de la période difficile que traverse le groupe depuis trois ans. "On laisse les activités régionales à notre concurrence", a-t-il expliqué. "Nous, on est là sur les grands axes. Si vous avez 200 trains plutôt que 100 sur un corridor, vous êtes beaucoup plus flexibles."

AFP

Mercredi 5 Juillet 2017



Lu 546 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy